Rubriques

>> Toutes les rubriques <<
· 0. Nouvel accueil pour vos coms (3)
· 1 émission télé manipulée (9)
· AA- Forum entraideapn (3)
· Accueil (2)
· Actu (111)
· Aide = décryptages manipulations (3)
· Aide = Slogans (10)
· Attention ! (2)
· Dialogue toxique (11)
· Enfant et divorce/séparation (3)
· Images moule manipulation (4)
· Interviews (1)
· Outil citations (33)
· Outil décryptage langage pervers (1)
· Outil doc web harcèlement moral (25)
· Outil doc web manipulation (16)
· Outil expériences psy, tests ... (6)
· Outil Info (4)
· Outils = autres Blogs, Forums (26)
· Outils doc web (5)
· Outils doc web Ap (9)
· Outils doc web Pn (78)
· Outils doc web violences psychologiques (14)
· Outils Images (164)
· Outils liens (13)
· Outils livres, films etc (47)
· Outils lois, législations (12)
· Outils négligence affective (2)
· Outils Reconstruction (5)
· Outils Vidéos (26)
· Réflexions (51)
· Témoignage "ellemefaisaitpenseramamere" (1)
· Témoignage 4ème dimension (6)
· Témoignage Alladine (11)
· Témoignage Ange2LaTerre (3)
· Témoignage Anonyme 3.01.2010 (9)
· Témoignage Anton (7)
· Témoignage Bérangère (36)
· Témoignage Caline (1)
· Témoignage Choisis (1)
· Témoignage d'un "Pn" (1)
· Témoignage Domino (4)
· Témoignage Eléonora (234)
· Témoignage Emeline (1)
· Témoignage enfant de parents toxiques (11)
· Témoignage Eric (3)
· Témoignage Espérance (18)
· Témoignage Evelyne (9)
· Témoignage Fabrice (3)
· Témoignage Isa (1)
· Témoignage Jean François (5)
· Témoignage Jf (10)
· Témoignage Loutre (11)
· Témoignage Marc (1)
· Témoignage Miss Blue (5)
· Témoignage Molly (1)
· Témoignage Myosotis (5)
· Témoignage Palu (4)
· Témoignage Sylvana (50)
· Textes (4)
· Vidéo Fred et Marie (13)
· Vidéo sophisme et manipulation (2)

Derniers commentaires Articles les plus lus

· Entraide pour se protéger des pervers narcissiques
· 30 critères permettent de déceler un manipulateur
· La Justice face aux pervers narcissiques
· qqs trucs pour "limiter" dégâts d'un pervers narcissique
· Comment identifier une personne manipulatrice et perverse ?

· "Dans la peau d'un pervers narcissique"
· Comment faire face à un pervers narcissique
· JURISPRUDENCES sur le droit de visite et d’hébergement
· descriptif pervers narcissiques
· aliénation parentale et pervers narcissique
· film reportage Arte "je suis un psychopathe"
· "Femmes sous emprise" de Marie-France Hirigoyen
· descriptif pervers narcissiques
· descriptif pervers narcissiques
· Les étapes d’une victime d’un/e pervers/e narcissique, manipulateur/trice

Voir plus 

Statistiques

Date de création : 04.11.2008
Dernière mise à jour : 22.08.2014
1172articles


Blogs et sites préférés

· leylastuceblog
· krisducoeur
· Krisducoeur
· Pour enfin briser le miroir
· Lire et Méditer


Rechercher
Abonnement au blog
Recevez les actualités de mon blog gratuitement :


Thèmes

agresseur psychologique amour art articl article artiste belle blog chez communication perverse culpabilisation culpabilité

30 critères permettent de déceler un manipulateur

Publié le 05/11/2008 à 12:00 par entraideapn
Rappel de critères à déceler pour vous aider à comprendre ce que vous vivez…
Le pronom « il » est employé en renvoi au nom « manipulateur »… mais ça peut être un homme, comme une femme. La manipulation n’est pas une affaire de sexe, mais de personnalité.


Extraits du livre "Les manipulateurs sont parmi nous" d' Isabelle Nazare-Aga

« Ces 30 critères permettent de déceler un manipulateur.
Si quelqu'un répond à 14 de ces critères, il est manipulateur.


01. Il culpabilise les autres au nom du lien familial, de l'amitié, de l'amour, de la conscience professionnelle
02. Il reporte sa responsabilité sur les autres, ou se démet des siennes
03. Il ne communique pas clairement ses demandes, ses besoins, ses sentiments et opinions
04. Il répond très souvent de façon floue
05. Il change ses opinions, ses comportements, ses sentiments selon les personnes ou les situations
06. Il invoque des raisons logiques pour déguiser ses demandes
07. Il fait croire aux autres qu'ils doivent être parfaits, qu'ils ne doivent jamais changer d'avis, qu'ils doivent tout savoir et répondre immédiatement aux demandes et questions
08. Il met en doute les qualités, la compétence, la personnalité des autres : il critique sans en avoir l'air, dévalorise et juge
09. Il fait faire ses messages par autrui
10. Il sème la zizanie et crée la suspicion, divise pour mieux régner
11. Il sait se placer en victime pour qu'on le plaigne
12. Il ignore les demandes même s'il dit s'en occuper
13. Il utilise les principes moraux des autres pour assouvir ses besoins
14. Il menace de façon déguisée, ou pratique un chantage ouvert
15. Il change carrément de sujet au cours d'une conversation
16. Il évite ou s'échappe de l'entretien, de la réunion
17. Il mise sur l'ignorance des autres et fait croire en sa supériorité
18. Il ment
19. Il prêche le faux pour savoir le vrai
20. Il est égocentrique
21. Il peut être jaloux
22. Il ne supporte pas la critique et nie les évidences
23. Il ne tient pas compte des droits, des besoins et des désirs des autres
24. Il utilise souvent le dernier moment pour ordonner ou faire agir autrui
25. Son discours paraît logique ou cohérent alors que ses attitudes répondent au schéma opposé
26. Il flatte pour vous plaire, fait des cadeaux, se met soudain aux petits soins pour vous
27. Il produit un sentiment de malaise ou de non-liberté
28. Il est parfaitement efficace pour atteindre ses propres buts mais aux dépens d'autrui
29. Il nous fait faire des choses que nous n'aurions probablement pas faites de notre propre gré
30. Il fait constamment l'objet des conversations, même lorsqu'il n'est pas là. »



Commentaires (91)

figure de proue. 30/05/09 le 30/05/2009
je viens de faire le test pour me mère qui nous a encore fait un drole de coup cette semaine. mais là elle n'a pas gagné et personne n'a abondé ds son sens. cette fois-ci la grande scène du 5 n'a pas abouti. victoire!


changedevie59 le 19/07/2009
Ouah,mon ex a facile 20/30 ! J'ai gagné, c'est fini ce malaise permanent de la vie avec lui. Heureusement il n'a pas réussi ses plans..avec mes 2 "grands" (on s'aime trop). Avec le pitioune, je vais devoir veiller au grain, "il"(son "père") est si fin mais si C-- aussi. il s'autosaborde par moments... Enfin, j'attends le jugement (il sera face à mon avocat...)
J'ai enfin, après la rupture (ouf) il y a qq mois,la confiance en moi-même qui m'a tjrs manqué. Courage à ceux qui me liront : on est tous là car concernés de près, heureusement que mon entourage proche (amis, collègues, famille) me croit à 95%, ça réconforte. J'aimerais que 2 personnes très proches me croient aussi. c'est tellement énorme ce que l'on a vécu. Consolation : les ex"victimes" (je préfère à "victimes, même si avec un enfant, à moins qu'il meure, il continuera à nous faire c-----) ont un super profil, non ? Vivent nous. Et nos enfants... puissé-je bientôt suivre mon chemin en bonne compagnie (ah, le charme en ce moment de mon amour platonique épistolaire-vue la distance, tout ce qu'il me faut). Bises à vs ts et ttes.
Nietsche : "ce qui ne nous tue pas nous rend plus forts"(j'ai vu la mort de près...même pas peur, mais la vie c'est mieux!)


camillonette le 20/07/2009
a changedevie59 impossible de te repondre via mon blog,mais notre histoire est il me semble identique,sois forte,ne te laisse plus maltraiter la tete avec des dinguots pareils,je suis passee devant le jaf il y a peu de temps,la "bete" s est mit a pleurer en disant qu il ne voulait que mon BONHEUR,son numero etait parfait,j ai demande un enquete spchy et je ne fais aucun cadeau ni sentiment a son egard,nous avons la chance que l on commence a parler du harcelement moral en privee,bas toi pour ton enfant,il ne faut plus que ces monstres puissent continuer a nous detruire,les victimes doivent denoncer ce qu elles ont subit pour limiter les degats a venir,ma "bete"ne la ramene plus depuis quelques mois,mais je suis consciente que le "guerre" va etre sanglante.....mais je vais reussir!!!bon courage et bon combat


eva le 23/07/2009
mon ex à 30/30!!!!!!!
ce post est juste parfait!!!
j'avais decelé tout ca chez lui mais il me plaisais tellement!!!un grand seducteur!


le goaziou le 08/08/2009
bonjour, je suis en plein dedans c'est horrible, séparé depuis peu,il y a eu plusieurs rupture en 3 ans aujourd'hui je sais ce qu'il est pates de velours et démon il a une sensation d'agression aucune communication il s'est servi de moi, je lui disait qu'il était immature, égoiste,et il ramenait ces mots vers vous,possessif, j'ai l'impression de devenir comme lui, a chaque séparation, il arrivait à déposer plainte pour un rien, des sms sans arret, il faut que j'arrive a m'en défaire, j'ai besoin de soutien de personne qui l'on vécu, pour ne pas y retourner, je j'en ai aucune envie, merci a tout ceux qui seront la.
http://http://.centerblog.net.centerblog.net


françoise FORET le 11/08/2009
Fanchette 49 ans, 2 enfants. je vis depuis 28 ans avec un PN, et je l'ai découvert, il y a seulement 4 ans !!!!Quel choc...La descente aux enfers (- 8 kilos) une dépression....Je ne raconterai pas mon histoire car elle ressemble trait pour trait à toutes celles que je viens de lire....Je ne comprenais pas que klk1 qui vous aime puisse vous humilier de la sorte...Il pratiquait cela aussi sur les enfants et là j'ai commencé à m'interroger... Quand je défendais les enfants, il me répondait que dans un couple il fallait qu'il y ait cohésion....C'était des brimades, des insultes, des bouderies pendant des jours...Il méprisait ma famille l'ignorait..Mon PN a plus de 20 caractéristiques sur 30... Je suis tjrs avec lui, bien que j'ai failli le quitter l'an dernier mais ca a été des larmes, des supplications, la scène V de l'acte 3, des menaces de suicide dont mes enfants ont été témoins. Mon fils a pris fait et cause pour son père, ma fille quant à elle a quitté la maison depuis et vit dans le Sud mais a énormément souffert de ce comportement étant en dehors de moi, sa proie privilégiée. Je suis restée. Je m'en veux de ne rien avoir vu, de ne rien avoir compris et surtout de ne pas avoir su protéger mes enfants. Je vivais dans la terreur de colères non fondées donc, j'acceptais tout pour avoir la paix. Je ne l'aime plus, je subis encore beaucoup de choses car mon fils 21 ans vit toujours à la maison dont nous sommes propriétaires. Ce qui m'a provoqué un déclic, d'abord le décès de ma mère pour lequel, il a eu un comportement quelque peu désinvolte et d'autre part ma rencontre avec un Homme formidable qui m'a redonné confiance en moi, et qui m'a démontré que contrairement à ce que je pensais, j'étais quelqu'un de bien et de formidable. J'étais persuadée que je n'étais pas capable de donner de l'Amour étant convaincue que les comportements de mon PN étaient certainement les réponses dont j'étais forcément responsable. Il me répète que je suis une mauvaise épouse, que je n'ai jamais été affectueuse avec mes enfants, il y a encore quelques mois cela me faisait beaucoup de mal, mais j'ai suivi une thérapie de quelques semaines qui m'a aidé à déculpabiliser.....Maintenant je contre-manipule. Je vis ma vie comme je l'entends et pas comme lui veut que je la vive.....C'est toujours difficile car il garde une certaine emprise sur moi mais je ne cède pas. Pour moi c'est inéluctable, je vais le quitter, l'année dernière il a eu un geste très violent (il m'a attrapé par le col de mon pull comme pour m'étrangler) mais c'est surtout son regard qui m'a glacé j'y ai vu de la haine.. j'ai eu très peur, là j'aurai dû partir....Quand je lui en ai reparlé 10 mn après, il a eu le toupet de me dire que c'était pour rire......(c'est affligeant de connerie). il est irresponsable et immature comme tous les PN. Depuis c'est le calme plat car il sait qu'il ne faudrait pas grand chose pour que je parte. Je ne l'aime plus, mais malgré tout je suis dépendante c'est un paradoxe mais je crois que cela fait partie des symptômes des victimes de PN. Si c'était si facile de les quitter, je pense que bon nombre d'entre nous l'aurions fait depuis bien longtemps. C'est un long travail de déculpabilisation et pour l'instant je ne suis pas prête. Il faudrait juste un petit coup de pouce pour que je franchisse le pas...Donc, nous ne sommes plus seuls face à ces monstres, mais l'après est certainement tout autant difficile car comme vous le dites, ils ne lâchent pas si facilement leur proie et notre bonne foi malheureusment n'est pas facile à prouver. Je me sens capable de tout supporter, de tout entendre pour gagner ma liberté et surtout le quitter. Malgré tout, je ne me suis jamais sentie aussi bien depuis quelques semaines, la peur m'a quittée, je ne peux pas expliquer mais je suis sereine et vis au jour le jour......Je vous tiendrai au courant de la suite. Courage à toutes et à tous.
http://Fanchette91.centerblog.net


anonyme le 25/08/2009
oh mon dieu .... 24 !!!!

ca craint, je suis restée avec lui pendant 7ans, et on s'est vu malgrés notre rupture encore pendant 2ans .... mon dieu !il faut que je me rappel tout ca la prochaine fois qu il reviendra faire le mielleux devant moi


Anonyme le 11/11/2009
Peu etre que ça vous aidera à mieux comprendre et cerner Pascaline


fée clochette le 12/11/2009
Ca ressemble bien au porteait de notre harceleuse. Elle manipule le père de mon ami. Elle lui fait faire n'importe quoi sans qu'il ne se rende compte des éventuelles conséquences que pourraient avoir ses actes. Il revient sur des décisions qui nous concernent sans nous en informer; ce n'est pas son style. Il ne voit plus sa famille reçoit ses proches avec grande froideur ; c'est bien loin de son style. Il ne va plus voir personnes de sa famille, même pas ses fils qui l'ont toujours soutenu pendant son veuvage(15ans)...
Peut-on arriver à ouvrir les yeux de quelqu'un qui se fait manipuler? Si oui comment?


youyou337 le 13/11/2009
Olala, je me reconnais dans plusieurs de ces propositions! Je serais devenue une pn au contact d'un pn? Je vois des pn partout!!!!


karine le 14/12/2009
je viens de faire le test par rapport à ma mère, et elle a obtenu la note de 29/30... Bravo maman, maintenant j'ai découvert ton vrai visage, et je vais changer mon fusil d'épaule, du moins je vais essayer. Plus question de culpabiliser pour rien, et nous (mon frère et moi) pour des moins que rien, des fainéants, des ordures finies comme tu le dis si bien. A cause de toi, à 39 ans, je suis passée à côté de ma vie, je suis célibataire, sans enfants... Maintenant, j'ai envie de m'ouvrir au monde, et sortir pour rencontrer des gens et tout simplement du monde : VIVRE et peut être trouver enfin l'Amour, qui sait...


perseverance le 27/12/2009
bonjour,
Je viens de faire le test pour mon conjoint en droit et il a obtenu 24/30. Il a été président de Tribunal et je souhaite divorcer mais il ne veut pas et pratique la repression financière. Il me crée des prblms avec des administrations (derniers en date: par un moyen que j'ignore m'a fait un compte joint avec lui et a fait un chèque en bois sur ce compte ce qui nous a mis tous les deux interdits bancaire c'est comme cela que j'ai su que j'avais un compte joint)il a tenté de me faire interner chez les fous avec des soins forcés ensuite comme ça n'a pas marché il a tenté de me faire mettre sous tutelle...
Cela fait 8 ans que ça dure, il a déjà à son actif deux divorces dont chacun a pris 6 ans de procédure c'est à dire qu'il a passé 12 ans de sa vie à divorcer.
il a fait des mains courantes, il a écrit aux autorités pr leur dire que son épouse est folle et pratique l'autolyse ce qui est faux tout est faux ou bien déformé.
ça fait des années que je souffre en silence car qd j'essaye d'expliquer ma situation j'ai le sentiment que personne ne me crois car c'est une multitude de petites choses et je me sens ridicule....


Anonyme le 17/01/2010
Perseverence, je vous crois car je vis cette situation mais au travers de ma fille, qui a, je pense, senti les choses mais qui ne comprend pas ce qui lui arrive/ Cela fait 4 ans que ca dure, que j'essaye de la soutenir mais je croyais qu'il était seulement macho, que cela venait de son éducation, de son fonctionnement, je viens seulement de découvrir l'horreur. C'est vrail qu'il est difficile pour l'entourage de comprendre, sauf lorsqu'on sait à qui on a à faire.... je pense que dans ce forum, de nbreuses personnes vous comprennent et vous croient, ne faissait pas les bras, de nombreux livres existent pour vous informer et surtout pour vous prouver que vous n'etes qu'une proie Courage, battez vous (principalement contre vous meme, je sais qu'il est difficile d'accepter cette réalité), mais reprenez confiance en vous, vous seule connaissez votre valeur et gardez ça comme votre point de mire, votre propre valeur qui est réelle. Courage, courage


Anonyme le 31/01/2010
Bonjour à tous et toutes
J'ai besoin d'aide!! Ma fille fréquente un garçon depuis 4 ans, d'origine maghrébine, et depuis le début de cette relation, je sens que quelque chose ne va pas, j'ai vu changer ma fille qui se trouvait en disharmonie la plus complète, mais c'était son choix et je mettais ça sur le compte de la mentalité de son copain. Aujourd'hui, avec toutes les preuves (je note sur un petit cahier), je viens de prendre conscience qu'elle est en présence d'un pervers narcissique (ego surdimensionné, manque total de respect pour elle, pour moi et pour les autres, tt le monde est con), qu'il ment,qu'il est tjrs victime, jamais de sa faute ..... A chaque fois que j'ai voulu faire comprendre à ma fille que cette relation n'était pas normale, elle m'a agressée et a fermé tte discussion..je la vois souvent malheureuse car il n'est jamais là pour la rassurer mais elle doit etre là pour lui, elle donne et donne encore tout ca pour rien. Comment pourrais je lui faire comprendre qu'elle est en relation avec qq'un de "malade", sans qu'elle pense que je me mêle de sa vie et qu'elle accepte de jeter un regard objectif sur sa situation. Je ne veux pas lui interdire cette relation, cela ne servirait à rien, je souhaite seulement qu'elle prenne conscience qu'elle est en danger, et qu'elle fasse ses choix en connaissance de cause. Je suis sa mère, j'ai bien peur qu'elle ne veuille pas m'entendre. Son père a tjrs été absent, n'a aucune psychologie, ne comprend rien à la situation, seul son grand frère a un ascendant sur elle, il représente l'image de l'homme iéal pour elle, mais ce n'est pas son rôle d'intervenir! Comment puisse je faire, je suis en panique pour ma fille! j'ai conscience que je me suis également laissée manipuler par ce garçon, ne voulant pas faire de vague pour "protéger" ma fille... rien ne sert d'avoir des regrets sur mon attitude, ce dont j'ai besoin, c'est de savoir comment m'y prendre, (je sais que je vais la perturber, mais il vaut mieux ça, je n'ai pas le droit de la laisser s'enfoncer d'avantage)pour ne pas la bloquer et l'inciter à voir clair.
Je compte sur vous toutes qui avaient vécu ça dans la douleur, que votre triste expérience puisse profiter aux autres, vos conseils me seront tres precieux. Encore merci, et courage à toutes et tous qui vivaient dans cette tourmente.


Robert le 28/05/2010
ouah!, j'ai décelé une perle rare, 28 propositions sur les 30 se rattachent à une personne que je connais... Au début, on pense toujours avoir affaire à quelqu'un de bien, d'épanouit, de drôle,...
Mais la chute fait mal lorsqu'on gratte un peu et qu'on se rend compte que tout n'est que mensonges, manipulations, fausses excuses, lamentations, et j'en passe!
J'ai juste une question à poser. Je ne suis pas psychologue, je suis simplement quelqu'un qui aime aider autrui. Je n'ai vraiment pas la moindre envie d'aider la personne que je connais, mais, a force de mensonges, celle-ci s'entasse et perd petit à petit, tout ses amis. Je me dis que lorsqu'elle se rendra compte de ca, ce sera peut-etre très dur pour elle... Que pouvons nous faire pour aider ces gens la? (meme s'il ne le méritent pas...)


loutre le 28/05/2010
Comment les aider ? je crois qu'il n'y a aucun moyen car même si l'on confronte la personne à ses mensonges en lui prouvant que encore une fois il s'est joué de nous, elle trouvera toujours l'argument pour rebondir et retomber sur ses pieds. Je crois et c'est ce qu'il vient de m'arriver que les PN sont dotés d'une telle imagination, d'une telle machination et d'un comportement tellement différent alors qu'ils sont face à nou ou face à d'autres personnes que l'entourage même parfois direct à du mal à croire les victimes. Tout récemment après un accrochage avec moi, bien sur il s'en est pris à notre fils de 17 ans je l'ai récupéré plié en deux de chagrin en pleurs et n'arrivant plus a respirer, pour le faire sortir de la voiture j'ai fait appel au neveu de mon PN et là (malheureusement car j'aurai préféré ne pas voir mon fils ainsi) et bien le neveu s'est rendu compte dans quel état il pouvait mettre sa famille, et comment ses propos pouvaient blesser et déstabiliser. De ce fait le neveu a décider de parler à mon PN de sa conduite de sa façon de traiter les autres qu'il fallait qu'il arrête de s'acharner. Depuis leur entretien je n'ai plus de nouvelles si ce n'est qu'il a dit : ' quitte à tout perdre (maison ets) je préfère finir en prison. Alors voyez vous je pense que rien ne peut aider ses gens, c'est dans leur structure, dans leur mental, dans leur fonctionnement et c'est dés lors qu'ils sont face à des situations qu'ils ne métrisent plus qu'ils deviennent de plus en plus dangereux, même si on leur prouve par A+B que ce n'est pas vivable ils trouvent toujours la solution pour retomber sur leurs pieds. Croyez en mon expérience j'ai donné pendant des années Merci a vous Robert de vous impliquer ainsi


loutre le 28/05/2010
A celles et ceux qui seraient intéressés par un suivi psychologique renseignée , je me suis effectivement renseignée et ai pris RDV dans un CMP c'est la même chose pour les enfants (CMPP)et les soins sont gratuits cela vaut la peine car on hésite toujours surtout face au côté financier mais cette aide dans nos situations est importante d'une part parce qu'il arrive un moment ou l'on ne peut plus faire face psychologiquement ce qui bien entendu nuit lorsque l'on entreprend une procédure de divorce qui déjà n'est jamais agréable mais l'est encore moins face à un(e) pervers. De plus il faut essayer d'être le plus 'serein' (e) car les enfants s'ils nous sentent mal vivront la situation encore plus douloureusement. Certes la démarche doit venir de nous et nous seules mais c'est comme tout ce que l'on entreprend après une vie avec un PN, l'habitude d'être un 'objet non décisionnaire' était tellement inscrite dans notre mode de fonctionnement que l'on a du mal à sauter le pas, comme celui de réagir face à lui ou de partir et finalement on avance à petits pas tâtonnants mais l'on avance et sans eux certes ce qui devient une force en s'apercevant tout simplement que l'on est 'un être humain lambda'qui peu s'auto-gérer même si ce n'est pas toujours facile.


loutre le 30/05/2010
Juste un petit mot pour dire 'Bonne Fête' à toutes les Mamans du Blog et que celles qui malheureusement n'ont pas ou plus leurs enfants avec elles en cette journée sachent que je pense très fort à elles mais que quelque part même si vos enfants sont absents physiquement je suis persuadée qu'ils seront avec vous par le coeur aujourd'hui. Une maman est unique et si elle se bat pour eux, personne ne peut interdire à ces enfants d'être avec leur Maman par la pensée. Au moins une chose que le PN ne peut pas maîtriser...Bonne fête et croyez en la vie, en vous et en l'amour de vos petits.


Chépas! le 31/05/2010
En réponse à la mère de la fille qui fréquente un PN depuis 4 ans (dont le copain est d'origine magrébine, comme mentionné) Je ne sais pas du tout quelle est la meilleure solution pour que cela rentre dans l'ordre. Cependant, vous dites que stopper la relation ne sert à rien, c'est pourtant la seule possibilité que j'entrevois... Il est clair que l'idéal serait qu'elle s'en rende compte d'elle meme. Mais que faire lorsque que vous voyez quelqu'un s'empoisonner? Surtout quand il s'agit de quelqu'un qu'on aime... Votre fille semble-t-elle heureuse? Si oui, dès lors que cela ne vous atteind pas, n'agissez pas (même si je doute que sa vie se passe tel un conte de fées!) Dans le cas contraire, je ne peux que vous suggérer, après avoir essayé la communication, d'utiliser l'aide de la justice. Notez ses débordements, appuyez vous là dessus et lorsque c'est justifié, n'hésitez pas à passer outre les dires de votre fille. Certes, nous nous devons de respecter les choix de nos aimés, mais il en va de leur avenir! Autant elle ignore vos mises en garde maintenant, autant vous savez comme moi qu'elle s'en mordra les doigts plus tard! Neutralisez-le LUI, et par des voies implaquables que sont celles de la justice. Et si la seule solution est la rupture, arrangez-vous pour qu'elle ne le suive pas, ce serait, dès lors, bien échu! Je vous prie d'excuser le manque de diplomatie et d'inventivité dont je fais peut-etre preuve, en espérant que d'autres entendront votre appel et trouvent une meilleure solution... En attendant, je vous souhaite bon courage. Ne perdez pas de vue le bonheur des autres, soyez juste. Bien à vous


Chépas! le 31/05/2010
Je viens de relire votre message et de remarquer que vous dites qu'elle est souvent malheureuse... Aussi, vous dites qu'elle se ferme à la moindre discussion. L'amour est aveugle, nous le savons tous, et cela peut être très dangereux... Dès lors, il va être difficile de faire en sorte qu'elle réalise d'elle meme. Mettez le doigt sur les évidences! Mettez lui les choses inacceptables devant le nez. Vous l'avez élevée, de fait, il y a des comportements inacceptables qu'elle est à même de comprendre. Vous dites qu'elle écoute son grand frère mais qu'il n'a pas de rôle à jouer. Détrompez vous! Le fait qu'il reste en dehors de ca est louable mais la gravité de la situation est trop grande... Parlez à votre fils, essayez de voir ce que lui en pense, et jugez s'il est bon de l'impliquer mais je pense qu'une personne ayant de l'influence sur votre fille n'est pas de trop pour la secouer...


myk le 01/06/2010
on a viré mon commentaire? ce blog est donc très sérieux alors... et je ne retrouve pas non plus celui que robert inscrivait hier. boah...


entraideapn le 02/06/2010
Pour Myk, oui ton com a été enlevé, si tu es mpn comme tu le prétends, vaut mieux te diriger vers un site plus approprié... quant à celui de Robert auquel tu fais allusion, pas vu, donc pas touché
http://entraideapn.centerblog.net


MARIE+LOUE le 02/06/2010
pour la maman de la personne qui vit avec un maghrébin.UN soir et ce après mon échec a mon divorce,ne sachant si il me fallait faire appel ou pas, ma maman à voulu que je regarde la vidéo(allo docteur sur fr 5 avec Pascal Couderc)).JE SAVAIS mon mari pervers mais pas pn en voyant cette vidéo ça été pour moi une vrai douche froide mais salutaire,et mon psy a confirmé.Maintenant je fonce mais est-ce que je vais tenir le coup?Chère maman essayée qui ne tente rien n'a rien..... bon courrage


dgit le 09/08/2010
Moi aussi j'ai trouvé une perle 25/30 (et ma mère est limite 13/30). Attention manipulatrice de type timide - c'est une perverse (pas narcissique). Ca peut être pire car encore moins visible - j'aurais préféré une PN. Etant relativement fort, elle a toujours caché ses saloperies et ses escroqueries pour me pomper. Ces gens sont un poison.


nadia le 24/08/2010
ma mère a 29/30 facilement, mais une fois qu'on le sait comment vivre avec ce type de personnalité? C'est une chose de savoir qu'elle est nacissique manipulatripe mais comment se protéger? c'est ca le vrai débat... parce qu'on souffre en silence nous les enfants même adultes!


VERTON le 30/09/2010
Je suis peut être en trainn de recontruire une partie de ma vie, suite à un divorce,avec un PS.Le témoignage de camillonette du 20/07/09 me tourmente car je pense reconnaitre dans son récit des détails qui correspondent au premier mariage de mon compagnon.De nature optimiste et pleine d espoir nous avons entrepris une therapie de couple car j ai un tempérament bien trempé et une situation d indépendante affirmée qui le repousse dans ses retranchements.Il me dit être sincere dans ses sentiments et son passé mais un doute persiste...de quelle grande ville la plus proche camillonette es tu domiciliée?


lana le 03/10/2010
bonsoir, 17 ans avec un mari qui ne vit que pour moi et les enfants. compte commun, il a bcp d'argent de famille (enfant adopté à 11 ans), il ne m'insulte jamais, fait les courses, travaillent dans son bureau sur internet des h et des h....bref rien de dramatique.... si ce n'est qu'il ne me regarde pas quand je lui parle, refuse mes bisous, me touche quand il a décidé... ici çafait plus de 3 mois.... pq??? c'est tout le pathétique, il m'a depuis 15 ans dit toutes sortes de raisons differentes (toutes de ma faute) et là la dernière c'est qu'il ne m'aime plus... je lui demande "tu penses qu'on refera l'amour un jou" je sais c'est pathétique j'en suis gênée... il me répond " je sais pas" tout en tapotant son ordi. là depuis 3 mois ce qui est nouveau, c'est plus de bonjour ou aurevoir.... je me sens transparente totale.... je vais chez une psy et on fait de l'EMDR pour desensibiliser les blessures d'une mère fussionnelle et de l'appartenance pdt 10 ans ds une secte. je témoigne car svt j'entends des hommes violents et agressif, pas le mien , tout est ds ses regards de haine d'indifférence, de déni... jms de discussion.... je me demande encore où ai-je foiré? ai-je tout foutu en l'air? je veux partir , j'ai deux adorables enfants de 14 et 15 ans etj'ai peur.... c'est bête je sais je gagne bien ma vie, je suis belle femme avec de l'allure et des hobby passionnants.... ha oui j'ai découvert des visites quil faisait sur des sites pornos... ça la rendu encore plus indifférent avec moi... alors ai-je affaire à un MP ou est-ce moi qui suis trop faible ou tout simplement ne sommenous pas fait l'un pour l'autre.....?? il m'a dit n'avoir plus de joie en rien d'en avoir marre.... je lui propose de se séparer... il fuit la discussion, dit qu'il est fatigué , que c'est oas le moment de discuter de ça... je n'ai connu que lui comme homme sortant d'une secte :-( quelle horreur cette histoire je me fais honte....


dgit le 03/10/2010
@lana.
Ton histoire n'a pas l'air de ressembler à une relation avec un manipulateur ? Avant de partir trouve toi un autre mec discrètement et regarde si tu peux le garder - ça sera un bon test.


lana le 04/10/2010
pq tu penses que je trouverai ailleurs mieux.... je n'ai aucun tabou dans le **** et suis ouverte à une harmonie de couple. je veux pouvoir enlacer l'homme avec qui je vis le soir quand je rentre et non mener une vie paralèlle. je sais au début , sur le coup cela me ferait du bien physiquement mais après quoi.... il n'est pas manipulateur alors pq refuse-t-il toute discussion, tout échange? je ne peux même pas lui tenir la main!!!!! où allons-nous? je suis certaine qu'il ne me trompe pas, il n'a aucun ami, ne fait confiance à personne. il est en conflit avec la plupart de ses collègues qu'ils trouvent incompétents ...


entraideapn le 05/10/2010
@Lana : quand qqn refuse la discussion, c’est qu’il y a un problème quelque part. Il faudrait que tu essayes de trouver des débuts de piste d’explications : tout peut être envisageable, de probs psy à des probs physiques, en passant par des probs de couple. Peut être faire intervenir un tiers (ami/e, famille ou pro) pour démarrer une discussion entre vous …
Pourquoi éprouves tu de la honte ? Il n’y a pas de honte à avoir quand on a des problèmes…

http://entraideapn.centerblog.net


lana le 05/10/2010
merci pour vos réponses.... j'ai de la honte de tolérer cela depuis plus de 15 ans , d'accepter qu'un mon homme décide pendant des mois de ne plus me toucher....mais bon voilà je me réveille. :-) c'est vrai qu'il m'a fasciné des années... je crois en effet qu'il n'est pas manipulateur mais plutôt limite paranoia (ça correspond tout à fait Le sujet s'attend, sans raisons suffisantes, à ce que les autres l'exploitent, lui nuisent ou le trompent
Il est préoccupé par des doutes injustifiés concernant la loyauté ou la fidélité de ces amis/associés
Il est réticent à se confier à autrui car il craint que l'information ne soit utilisée contre lui
Il discerne des significations cachées, humiliantes ou menaçantes dans les événements anodins
Il ne pardonne pas d'être blessé, insulté ou dédaigné
Il perçoit des attaques contre sa personne ou sa réputation, auxquelles il va réagir par la colère ou la contre-attaque
Il met en doute de manière répétée et sans justification la fidélité de son conjoint) .....et que je ne peux rien y faire si pour lui il n'y a aucun problème... me reste à faire un travail de deuil :-( ou alors c'est moi qui suis complètement dingue... non mais ca va aller, je discute ouvertement avec des personnes équilibrées me remets en question mais c'est vrai que c'est un engluement et que malgré que j'ai toute liberté je me sens dans une prison...


Archange666 le 17/10/2010
Bonjour,

Je viens de lire vos écrit.
J'ai fais le teste (27 bonnes réponses), enfin même si je savais la réalité depuis un moment. Pour ma part j'ai décidé de le quitté.
Mais il me fait encore du mal à distance.
Me culpabilise sur le faite que l'on ne passera pas Noel en famille et qu'ainsi je ferais souffrir les enfants.
Hier j'étais mal très mal.
Non seulement il m'a culpabilisé sur la situation mais en plus, c'est ma faute.
De plus, je me sens folle par moment que c'est moi qui me fait des films. Même si tous cela n'est pas un film et bien réel. Limite je suis la responsable et que de toute façon je ne m'en sortirais jamais sans lui. Je suis dans une tel esprit négatif. Et dès que je vais un peu mieux et que je l'ai au téléphone et bien il me remet dans cette état.
Il a tout fait, pour me récupéré.
En se moment il essaye de faire le sauveur ou le mec bien, pour après mieux m'enfoncer.
Il a monter mes enfants contre moi, et quand je l'ai mis sur le fait accomplie. Et bien c'est normal, il n'a pas fait exprès. Et moi bête comme je suis j'ai pardonné. J'ai crue a ce qu'il m'a dit.
Je n'ai plus aucune confiance en moi, je ne sais pas comment avancer vers l'avant.
Par moment j'ai même l'impression qu'il a raison et que c'est moi l'agresseur.
Pourtant j'ai donné énormément pour lui, je me suis quasiment mis de coté. J'ai abandonné mes rêves, pour lui.
Pour un homme qui n'a jamais eu un mot tendre, un geste.
Et là, il se présente comme l'homme parfait et qu'il fait tout pour moi. Je sais plus ou j'en suis. Je sais pas comment retrouvé mon identité.
Je pense qu'il va me falloir consulter tellement je suis mal.
Merci de m'avoir écouter.
Et bon courage à tous car c'est pas facile à vivre tous les jours.


marie+-loue le 18/10/2010
bonjour Arcange666,
Dans votre récit ,je retrouve les mots de ma fille "si il est comme ça ,c'est de ma faute " aussi "j'ai toujours cru qu'il changerai,surtout après la naissance des enfants"
Ces personnages souffle le chaud et le froid mais ne change jamais.
Vous avez décidez de le quitter ? sur entraideapn vous trouverez pleins de conseils ,car se séparer d'un monstre se prépare (papiers personnel ,compte, enfants etc)
Un spy vous aidera ainsi que votre famille.
Rien ne vous empêche d'aller voir une avocate qui connait se genre de type ,elle vous conseillera.....
courage...courage...


entraideapn le 20/10/2010
à Archange : quand quelqu’un cherche à culpabiliser l’autre c’est déjà une « preuve » d’un dysfonctionnement... comme le fait de monter les enfants comme l’autre parent. Dans un moment de séparation, on essaye déjà de préserver les enfants pas de s’en servir pour faire du mal. Tu as pris une décision parce que tu avais des raisons pour… 1 manipulateur va essayer de faire oublier ces raisons, tenter de renverser les rôles, refuser toutes responsabilités, et éviter toutes vraies discussions. Si tu n’arrives pas à discuter avec lui, si après chaque tentative, tu te sens perdue, le cerveau emmêlé, essaye de comprendre pourquoi, de refaire la discussion dans ta tête… tu pourras peut être voir par ex qu’à chacune de tes questions ou interrogations, tu n’obtiens pas de réponses précises, argumentées… qu’il y a trop de digressions, de non réponses, de fuites. Tu as écris qu’il a reconnu s’être servi des enfants, mais qu’il ne l’avait pas fait exprès… est ce qu’il a essayé par la suite de réparer son erreur ?
http://entraideapn.centerblog.net


madrigaliste le 31/12/2010
Ah, pareil, "anonyme" : 24 ... !
C'est du lourd!!! je m'étonne moins de patauger à ce point aujourd'hui encore. Ca fait des dégâts.

A Loutre: j'étais persuadée (IL m'avait persuadée!!!) que c'était une maladie qui se soignait, et j'attendais qu'il se prenne en main. Il fallait juste qu'il veuille, et faisait croire qu'il voulait, mais pas encore assez, que cela dépendait de moi. Argggnnnn !!!


madrigaliste le 31/12/2010
Ah, non, 27...

Une question: comment "réparez-vous" les dégâts (psychiques)causés par le manipulateur? Pour ma part, je prends cette activité très au sérieux, mais ne suis pas toujours sûre de mes méthodes.
Existe-t-il un forum sur lequel on discute de cela?
Je vous remercie, si quelqu'un peut me répondre...


maman désemparée le 26/05/2011
24/30 mais quelle horreur :( Il s'agit de mon ex époux et mes enfants sont sous son controle.


Gaol le 29/07/2011
la vache! je tombe des nues... voilà pourquoi donc... :(((((


alone le 05/08/2011
bonjour à tous,
je suis contente de voir un site aussi actif, tant de mots, de ressenti,de soutien !! vous lire, c'est se sentir un instant moins seule dans ses épreuves! entre les lignes l'on devine la souffrance, la solitude, la colère...
Qui n'a pas vécu l'œil inquisiteur, la question insidieuse, le jeu des mots tordu à souhait, la mise en confiance et la mise à mort de l'arène..Je me sens nullement coupable pourtant je me punis consciemment de ne pas avoir riposté, d'avoir voulu me préserver de ses verbes accusateurs: j'ai coupé les ponts avec mon détracteur mais telle une araignée, il a tissé sa toile parmi mes amis ma famille, manipulateur inné, il ne me harcèle plus, les autres le font à sa place, là est toute son intelligence, utiliser la psychologie la faille la faiblesse la naïveté la flatterie comme il aimait le dire.
Mes amis, ma famille ne vivant pas sous le même toit que lui n'ont pas décryptés "les messages subliminaux" les discours dissimulés.Doucereusement j'ai essayé de rétablir la vérité sans m'en prendre à la source mais le mal était là, trop tard !!
On m'évite, on m'évince. Je suis le mouton à 5 pattes, celle qui n'a pas suivi le dictat et qui brûlera en enfer. Combat déloyal, discours fallacieux, faux amis, perte de mon travail, plus de revenus, il ne me reste plus rien. Faux que dis-je, il me reste vous!!!


anton le 09/08/2011
Bonsoir Alone,

... enfin, pas si alone que ça puisque tu es là et que tu nous as trouvé !

Moi aussi, je me suis punis consciemment de ne pas avoir riposté, d'avoir voulu me préserver de ses verbes accusateurs en utilisant le déni hérité d'une éducation faite d'enfermements et de mensonges.

Après, j'ai arrêté de me punir car c'était bien la seule façon de m'en sortir, mes enfants et moi. Comment arrêter ? Juste en acceptant qu'à ces moments là, à cette époque, j'étais alors à la fois conditionné et inconscient de ce que je subissais réellement. Faire face à l'insupportable serait la seule porte de sortie ? Je crois que oui ! C'est dans un même mouvement, dans une dynamique salvatrice que cette réhabilitation s'opère. Le même geste pour déciller et décider de ne plus prêter le flan.

Si tes amis et ta famille se sont fait "entuber" par le prédateur et ses manipulations, laisse les à leur croyances aveugles et passe à autre chose. Choisi un autre cercle, la famille est faite pour être quittée et les amis on en change car chacun change et évolue. La famille, c'est bien celle qui t'a encadré pendant un certain temps et a fait que tu es devenue suffisamment poreuse aux prédateurs ? Non ? Qui d'autre ? C'est peut-être cash comme analyse, mais c'est ce que j'ai observé dans mon cas et que je revendique désormais. Ensuite, à moi de bosser, seul et contre eux. Une façon de grandir, par-dessus cette phase originelle, avec un certain retard certes, si je vois comment d'autres sont plus solides et matures. Ils ont bénéficié d'un environnement plus sécure, comme l'explique très justement Boris Cyrulnik dans "Parler d'amour au bord du gouffre". Maintenant, à moi, à toi, de mettre en place un processus de résilience et œuvrer pour sa réussite autant vitale pour moi que pour mes enfants.

Voilà le programme !
Être différente de ceux qui manquent d'empathie et ne sauront pas t'aider, c'est être d'abord. Et enfin.
Tout pesé, attendre que nos proches nous comprennent nous transformerait en statue de sel. Coire que notre famille changerait en se remettant librement en question rien que nos beaux yeux est purement illusoire. Ils ont assez de problèmes perso pour ça, trop de cadavres dans le placard, pas assez de compassion pour eux-même déjà.

Être bien éduqué c'est savoir et pouvoir quitter sa famille.
Éduquer = "ex ducere". Un petit tour sur google pour se rassurer. J'adore cette explication de deux pédiatres : "faire sortir de soi, développer, épanouir".

Te voilà repartie à zéro. Bienvenue au club ! Tu commences une nouvelle vie, la meilleure. La bonne pente, celle qui monte.


Anonyme le 06/09/2011
bonjour, j'ai besoin de discuter j'ai mon frère qui est le manipulé et sa copine la manipulatrice, ça fait deux ans qu'on se voyait plus j'ai préféré me proteger avec mon conjoint et mes enfants, et la depuis quelques temps ils arrivent a manipuler mes parents ce qui a des conséquences sur ma vie, j'ai essayé de les contacter pour leur dire de laisser mes parents vivre leur vie , et la retour de réponse par sms jamais en vrai des insultes des renversement de situations , avec des gens pareil n arrive meme pas a parler car ça sert a rien, aujourd hui je suis d'enterrement d'un proche et la ça va etre dure pour l'enterrement et parce que je vais recroiser mon frere et sa copine, je pense que je vais batailler a faire comme s'il n'existait pas ,ce n'est pas le bon moment pour les croiser et je crains qu'il profite de la situation pour se sentir plus fort. j'ai besoin de conseil, merci d'avance


script le 07/09/2011
Chacun ses méthodes.
Avec les manipulateurs (Dans la vie j'en ai croisé 3 - travail + famille). Je fais une étude scientifique (certes pas donné à tout le monde - il faut être crédible) de la situation avec les exemples de manipulations et je fais un rapport écrit (entre 5 et 20 pages) que je donne aux gens manipulés (mais jamais au manipulateur). Ensuite je ne dévies plus de ce rapport concernant le manipulateur. Ainsi j'inverse le problème, le manipulateur devient un objet avec un mode d'emploi.


Anonyme le 21/09/2011
Merci d'avoir publié ce questionnaire. Je me suis "amusée" à l'appliquer à diverses personnes toxiques de mon entourage, et bingo!
Tout cela est très très éclairant.


ggg le 09/10/2011
Y a d gens ki font des annees d etudes pr maitrisez la psychanalyse.
Attention a ce test qui ne conclut rien du tout.
Il permet de remettre et se remettre en question avt d aller vers qqun de competent..


Béa le 21/10/2011
J'ai faillit passer sans rien écrire mais, j'ai lu Lana et je trouve déplorable qu'on lui dise que son homme n'en est pas! OUI s'en est un! Tu ne nous a peut-^tre pas tout dit. Le mien faisait ça aussi, direct au début de la relation, il a arrêté tout contact. J'étais enceinte, je suis restée, même s'il m'a vidé mon compte en banque pour venir me rejoindre en vacances sans me le dire, ho wow, la super surprise, il m'aime tellement qu'il fait 350km de route pour me rejoindre, en pleine nuit... avec mon cash dans les poches, qu'on dépense... ça le dérangeait pas de dépenser ce qu'il avait sur lui... mais une fois rentrée au bercail, quelle ne fut pas la surprise!! "ohhh pardonne moi, j'voulais tellement être avec toi, tu me manquais tant, je t,aime, reste avec moi..."... j'ai laissé tombé...quelques mois après on emmenage dans une maison, il n'a jamais payé le loyer, on se fait foutre dehors... j'y perds tous mes souvenir d'enfance et d'adolescence.. pas une excuse, pas de remord, c'est le proprio le gros con!! puis fallait pas que j aille le voir pour récupérer mes affaires parce qu'il avait un fusil... ben tien!! à travers ça, pas de contact ou presque, devant les gens on fait le prévenant amoureux... on déménage donc, on rencontre de nouvelles personnes, devant tous, il est charmant, marrant... quand tout le monde est parti, il fait la gueule, jamais content de rien... me regarde comme si j'étais une merde... mais le pire à commencé quand j'ai commencé à organiser des concerts... tout le monde a commencé a me passer de la pommade dans le dos, vous savez ce que c'est... mais lui a commencé à être jaloux de tout ca... et j'étais nule, j'arrivais pas à grand chose, et jamais de bonne paroles ou de réconfort... et si je lui disais quoi que ce soit pour me rebiffer, il répondait tjs: ouais c'est ça, c'esst de ma faute je suis un gros con, c'est connu!! bon c est drole a dire j ai eu 4 enfants, même si on baisait peu..., il ne se protégeait pas meme si je ne pouvais pas prendre la pillule et après me tenait responsable des grossesses que j'avais "sans lui en parler"... j'avais beau lui demander pourquoi il ne me faisait pas l'amour et pourquoi nous n avions aucun contact, il disait qu il m'aimait, qu'il savait pas, qu'il allait faire attention... et j'étais obligée de quémander ma pitance pour l'avoir!!!

un jour je lui ai dit que comme il ne me touchait pas, je m'autorisais à trouver ce dont j'avais besoin ailleurs, il m'a dit ok si je peux aussi, jlui ai dit ok.. dès lors ça été la débandade... il n'avait pas de copine mais pensait que dès que je sortais de la maison c etait pour me "taper" un mec... du coup il racontait ça à tout le monde, que j'allais à l'université pas pour étudier mais pour me faire baiser par tout ce qui bouge... je ne savais pas qu'il faisait ce travail de sape!! il disait aussi que je ne faisais rien à la maison, que j'étais une grosse fainéante car évidement, pour les études, sans aide de sa part, les 4 enfants à m'occuper plus le ménage, le linge etc, ça roulait moins vite qu'avant... il me dénigrait tout le temps... bref, j'ai su son travial de sape dernièrement, 8 ans après, quelqu'un m'en a parlé!! mais depuis 8 ans, vous pensez que c'est fini? il est parti du pays en volant l'argent qu'il devait me donner pour le divorce. comme je lui avais laissé la maison il avait gardé les enfants et les a mis en appart à la place de me demander de reprendre le tout... il a donc vendu la maison bien plus chere qu il l avait faite évaluée 6 mois avant pour me donner ma part et s'est tiré sur un bateau dans les iles en disant a ses enfants qu'il paieraient les loyers et leur enverrais de l argent pour les pensions... il ne l a jamais fait.... il a fallut que j assume tout (mes filles étaient ado, en pleine crise forcement avec un père qui se casse et les abandonne)... il a passé plus de 6mois sans leur donner de nouvelle et dès qu il leur en a donné c est pour dire qu il s etait fait tiré dessus au vénézuela, imaginez la panique chez les filles! bref, il n ajamais parlé de moi à mes filles... mais par contre, dès qu'elles se plaignait de quoi que ce soit (forcement jétais la méchante, c est moi qui ait divorcé et c'est moi qui était devenue la seule autorité parentale) à la place de parler de moi de front ou d'expliquer les choses gentillement aux filles, il disait: y a des gens qui font ce genre de chose( en parlant de ce que je faisais) pour tel résultat (qui n'était jamais positif) donc les filles me voyaient de plus en plus mal, et ça devenait infernal!! et tout ca dans un pays ou je n'ai aucune famille donc aucune aide... et puisqu'il s'est arrangé pour que je reste dans la précarité comme il me l'avait promis j ai jamais pu rentrer, prendre des vacances, ou quoi que ce soit près de ma famille qui ne savait pas d ailleurs! bref, je l'ai aussi trouvé devant des sites *** en me disant qu'il préférait les regarder elles que moi, et c etait des sites de vieilles ou de grosses ( j'étais jeune et ronde et il disait qu'il n'avait jamais aimé ça)... bref, lors de la mort de ma soeur, elle a passé 21 jours à l'hosto) il ne m a jamais soutenu et c'était dans la periode ou j avais dit que je partirais mais je suis restée pour être en compagnie de mes filles et tous les matins il entrait dans ma chambre à 6h en disant: "bon, ça y est tu te casses" alors qu'il savait que j'avais rédigé ma maitrise jusqu'à au moins 3h du mat pour le faire sans bruit autour... maitrise qu il dit que je n ai jamais eu d ailleurs vu que je me suis fait baisé à l'université à la place d'étudier:) bref, Lana, ça risque de dégénérer!! enfuis toi!! perso depuis que je l ai quitté j ai préféré rester seule pour me reconstruire mais vu que tu as l air d avoir un copain, tu devrais en profiter!!! casse toi de la!:) bonne chance!!


Hiboux-cailloux-genoux le 22/10/2011
Je reste interdite!
Plus de 23 ans de vie commune avec un M.P.N. A mon âge?...Me direz-vous?.. 66 ans et lui 84 ans!
Dès le départ de notre couple recomposé...tout mon entourage m'avait rendue attentive à certains de ses comportements!
Aveuglée et amoureuse?...Lui était déjà retraitée, j'étais encore dans la vie active et pas mal occupée à l'extérieur avec mes enfants et petits-enfants...j'ai fais l'autruche!
Vint enfin MON départ à la retraite il y a juste deux ans!
Sa première phrase " - il est normal que la femme donne sa retraite à son mari!..." (sic)
Déjà là...J'aurais dû voir encore plus clair! Alors que je ne lui avais jamais donné mon salaire?...Je gardait mon autonomie et mon indépendance! Il eut beau faire la moue...il comprit que je ne cèderais pas! S'ensuivit le débat sur ma voiture?...Une, la Sienne...suffisait?...j'étais pas prête d'y monter, parce que lui l'aurait inventer un agenda de ministre!...et bobonne collée à la maison?...Oui...telle un modèle des vamps peut-être?...Il rêvait...moi, je me réveillait petit à petit!
L'entrée en enfer...c'est empirée et plus je voyais claire...le réveil, la vue?...La prise de conscience encore pire!

Ayant dû subir deux interventions lourdes(prothèses totales des deux genoux)...à la première...Je l'avais quitté...
(3 aller/retour sur les 24 ans)...Quelle erreur de ne pas être restée chez moi!
( dépendante affective et peur de l'abandon?J'en ai pris conscience que très récemment!)...Qui ne traîne pas des vieilles casseroles derrière soi?...

Deux mois avant cette 2ème opération, il faisait tous les concessionnaires en vue d'acheter une nouvelle voiture, me demandant mon avis?...Que je n'ai jamais donné! Seule décision que j'avais prise personnellement, je m'achetais ma voiture après mon intervention et ma rééducation!...Soit!
L'opération était donc programmée pour le 14/01/2010!
Le 12 il m'annonce m'offrir ma nouvelle voiture?...
Fébrile et anxieuse...deux jours avant l'opération...aucun soutien aucune compréhension...il s'écoutait parler!
Où les choses se corsaient et dans l'état que j'étais?...il m'inventait que moi j'ouvrirais le crédit à mon nom? Vu son âge?...pour l'assurance?...etc...il m'a harcelée pendant plus de 48h avant mon opération!
La veille de l'opération...Il m'a sommé de l'accompagné chez le garagiste pour signer les papiers?!!!
Je lui avais répété et répondu plus de 50X...que je ne l'achèterais qu'après mon rétablissement!
A bout de nerfs...après deux nuits blanches...tout çà à 12h de l'opération?...je n'en pouvais plus!
Au garage?...La vieille voiture de ma fille servait d'acompte?...Promo du moment! Elle n'était pas au courant de sa combine...et moi cela me passait au-dessus de la tête...elle n'y était pour rien et j'avais un plus gros souci que cette bagnole!

Au final à 17H30 je me rends seule au garage...pour voir que la voiture est à mon nom et celui de ma fille! Je précise au garagiste que je rentre à l'hosto le lendemain à 8H et que je me vois pas signer tous ces documents?...Mon mari M.P.N. n'avait même pas présenté sa carte d'identité...le garagiste ne voulant pas croire que nous étions mariés ( je passais presque pour une ********* qui se faisait offrir une voiture par son amant?)...Mais à mon nom et à mes frais??...La tête du garagiste qui avait plus de 30 ans de métier...n'en croyait pas ses oreilles! Lui, avait tout compris!
J'appelle mon MPN à la maison pour qu'il vienne au garage!...

Au final?...changer tous les documents à mon nom, mon assurance...il me donnerait les sous?...comme c'était une promo grandiose à ses yeux de radin?...Sa cloche de femme,la cruche?...Lasse, fatiguée et stressée..je signe...qu'on en finisse, j'étais dans un tel état?...
J'ai exigé que les documents soient changés et qu'il signe l'aval!...
Opération réussie...rétablissement ok!...Le 23/03/2010 nous allons chercher MA voiture au garage!
Un détail?... qui aurait déjà dû m'alerter...pendant que le garagiste faxait les documents à mon assureur..il me chuchote
" - si tu as peur de sortir ta voiture du garage?...je peux la conduire!..."
Je me suis simplement dis : " - comme si? Je n'étais pas capable de conduire une nouvelle voiture?...Il a un problème? "

Le 27/3...après sa sieste il me somme en me disant:
" Tu me donnes les clé de MA voiture?..."
J'ai cru que j'allais défaillir!...J'étais la menteuse, elle serait pour moi s'il venait à mourir...etc...J'ai cru qu'il blaguait?...Il allait me donner les mensualités au compte-gouttes...plus mon assurance "omnium "!
Je n'ai jamais donné la clé!
Dès ce jour là...j'ai emménagé un studio à l'étage...nous nous croisons 1 à 2 X par semaine...il ne dit même pas bonjour...la malhonnête?...C'est moi!

Voilà la situation jusqu'à ce jour! Lundi prochain j'ai rendez-vous chez mon avocate!...
J'ai juste le gîte!...Il m'achète un pain il met deux rouleaux papier *** sur les escaliers par sem. C'est risible...il vaut mieux!
MA voiture sera entièrement payée par moi en Mai prochain!...
Lui vieux et malade...je ne vois pas comment cela se terminera!
Notre médecin de famille m'a prévenue que je devais m'occuper de ma sante sinon il m'enterrera!
Dramatique?...Ce n'est pas du virtuel...c'est du vécu!

Je verrai lundi ce qui juridiquement est possible pour sauver ma peau! Je reste usufruitière de la maison...que je ferais vendre pour être quitte de tout lien!









A la deuxième?...17 jours d'hosto, deux bouteilles d'eau et trois
chemises de nuit en boule et non repassées...quel cadeau?...Un si gentil MPN!...


Hiboux-cailloux-genoux le 22/10/2011
Bonsoir...
Un M.P.N. démasqué...c'est logique qu'il devienne agressif, méchant et aboie au lieu de parler?...
Se rend-il compte que sa victime se dérobe et ne joue plus son jeu?
Pas évident...Rien que des questionnements?...
Que ma vie de prisonnière cesse!...vivement lundi!


myriam le 16/11/2011
14 manipulateur et quand il repond a tous les critères? car le mien repond a tous et j'avoue que si javais pas de caractère, je serais morte, mais je passe pour une folle car je lai démasqué et que malgré moi je rentre dans un jeu malsaint car je narrive pas a partir.


Christiane le 19/11/2011
Je suis sidérée : quand je détaille les 30 points cités, ma mère répond à tout !!! J'ai 60 ans, elle en a 90. J'ai commis l'erreur de vivre avec elle, et je n'ai pas un grand logement, c'est donc la promiscuité. L'horreur... De son fauteuil (comme avant), elle donne son avis sur tout, alors qu'elle, n'a jamais tenu un ménage de sa vie et que moi, je suis très femme d'intérieur ! Je me suis accrochée avec elle encore ce matin et elle m'a sorti LA méchanceté du siècle. Elle qui n'a jamais eu un seul ami alors que moi, je suis très sociable et altruiste, elle m'a dit que, déjà quand j'étais bébé, j'avais 3 mois, je ne souriais pas aux gens ! Je grognais, paraît-il, sans doute déjà mal dans ma peau, avec des parents qui se hurlaient dessus continuellement. Plus tard, je m'enfermais dans ma chambre dès que le père rentrait pour ne rien entendre. Je n'ai jamais voulu vivre en couple et je n'ai pas d'enfants. Elle ne s'est jamais posé la question pourquoi... Pire, donc, elle vient de me reprocher de n'avoir jamais été "gaie", même à 3 mois !!! Heureusement, j'ai de l'humour, et je suis souvent gaie, aujourd'hui, malgré tout... Mais je compatis à ce que vous vivez tous, car vivre avec une manipulatrice narcissique, c'est très, très dur (et elles sont très injustes, et de mauvaise foi) !


Anonyme le 09/12/2011
C'est MON chef !


edwyna le 27/12/2011
Je viens de faire le test et le père de mon fils a gagné 25/30.

Pendant ma grossesse j'ai eu droit au chantage, menaces et pressions. Depuis que notre enfant est né c'est que du parcours judiciaire dont j'ai l'impression que je ne m'en sortirais jamais.
Son but est d'obtenir la garde et que je disparaisse de la vie de notre enfant.


turpin le 30/12/2011
bonjour,mon ex amant a porté plainte contre moi pour avoir utiliser son chèque a son encontre pour des achats et ceci depuis avoir décliné sa demande en mariage car il est violent envers moi et ma petite a porté sa main sur elle il me harcelait matin et soir menacée je l'est été avec une arme si je retournée vivre avec mon ex époux ou si j'ais un petit ami il a juré de me tué,meme paroles contres son ex femmes.Depuis le rendez vous avec la police le premier décembre je vis plus ni sommeil ni nourritures seule a vivre cet enfer peur de prison je n'est jamais u de problèmes avec la justice,s'il vous plais aidez moi par une réponse pour savoir ce que je dois faire,deja a cause de lui je vais changé de département.MERCI Nawel
http://centreblog.NET.centerblog.net


Anonyme le 03/01/2012
je pense que vous avez bien décrit ma mère.J'ai décider de couper les ponts pour vivre ma vie.j'ai déménagé sans laissé d'adresse.Mais à la moindre brèche,elle me retrouve car elle veut me détruire.Je n'ai aucun soutien car aucune preuve de ses méfaits.J'ai 50ans et psychologiquement détruite même si je fais semblant d'aller bien.


Geneviève le 09/01/2012
@anton, nati, yane, S., F., esperance, loum71, estimedesoi, gyli,nmrobel, baboulinette, nina, brunner, jfherzog, vic, montagne, pascale, tous les anoyme et tout le monde intéressé. Envoyez moi votre adresse courriel pour participer à la marche contre les pn. SVP, sortez de vos peurs comme j'en suis sorti. Agissons.


D. le 18/01/2012
j'en connais...


Papillon le 09/03/2012
Bonjour,je suis depuis plusieurs mois avec un homme comme ça. Je suis aussi dépendante affectivement et j'ai une peur de l'abandon. Je me fais suivre par une psy car je suis assez faible psychologiquement et j'ai souvent peur de faire une betise. Connaissez vous des forums pour en discuter et retrouver confiance en soir? J'en ai extremement besoin car je ne parviens pas à le quitter mais je le souhaite pour redevenir "bien". La vie est dure avec un tel homme, au quotidien!!!


Anton le 12/03/2012
Bonsoir Papillon,

Je dois d'abord te dire que ta clairvoyance est grande. En effet,
la dépendance affective, la peur de l'abandon ainsi que la crainte de faire des bêtises, sont les traits caractéristiques des cibles des prédateurs.
Cette connaissance de soi-même est un préalable à la sortie de l'emprise. Et beaucoup souffrent très longtemps avant de réaliser que ses critères sont la source de leurs maux. Leur discernement et leur acceptation - de ce qui peut être perçu comme un état de faiblesse psychologique, donc propice aux rencontres toxiques si l'on a pas encore fait ce travail sur soi - est l'étape fondamentale pour prendre les bonnes décisions.

Quoiqu'il en soit, il est essentiel et vital de mettre un terme à une telle relation. Cela devrait être d'autant plus aisé que la relation date de quelques mois seulement.

Ayant identifié cet homme comme étant un PN, le conseil est alors de fuir. Si tu trouves cette résolution difficile, si tu sens que tu as du mal à trancher, cela viendrait confirmer ton analyse.

Peu de psy sont au courant des symptômes et des ravages des PN. Mon meilleur ami, psychanalyste Lacanien (un pur et dur, pourtant) est loin de réaliser les ravages et les manœuvres de cette calamité. Il y a des œillères partout...
Rare sont les psy qui osent l'empathie. Si la tienne en est capable, elle saura t'aider.

De toute les manières, nous sommes là pour t'écouter et te répondre.
Le forum du blog est à cette adresse : http://entraideapn.vraiforum.com/


Isabelle+ le 12/03/2012
Bonsoir Anton. Je partage ton avis sur la vision des psychanalystes sur les ravages des PN.
Le mien est également lacanien...
En fait, ce n'est qu'ils se mettent des oeillères par rapport aux dégâts causés par les PN mais ils sont dans le modèle de la psychanalyse. Lorsque je lui fais part de la peur panique que je ressens à l'idée de voir mon mari lors de l'audience de conciliation, la seule chose qui l'interesse en bon psychanalyste qu'il est, est que je cherche d'où vient cette peur. Dans le cadre de mon analyse, je sais qu'il me faut aller chercher dans mon enfance. Mais dans ma vie au quotidien, je sais que cette peur est due à l'enfer que m'a fait vivre mon mari, à cette prise de conscience de tous ces événements plus anormaux et traumatisants les uns que les autres qui ont jalonnés la vie à ses cotés.
Et puis, comment les psychanalystes peuvent connaitre le fonctionnement des PN alors qu'ils n'en ont jamais sur leur divan ?
La seule écoute que j'ai est celle de la psychiatre qui m'a soignée durant ma dépression et mes séjours en cliniques psy et que je continue à voir une fois par mois. Elle n'est pas prise dans le "carcan" de la psychanalyse.
Si je pouvais donner un conseil aux victimes de PN : commencez une psychothérapie avec un médecin psychiatre puis, seulement lorsque vous êtes sorties de l'emprise de "votre" PN, entamez une véritable analyse (plutôt lacanienne que freudienne) pour vous reconstruire et éviter de retomber dans les tentacules d'un PN car il ne faut pas oublier que nous sommes tous et toutes les victimes idéales.


calmille le 23/03/2012
Quel horreur !
Je viens de me rendre compte que ma "chère" maman à 28/30 et mon mari 25/30.
Comme quoi on épouse toujours ses parents (heureusement que je n'est pas d'enfants)


Isabelle+ le 24/03/2012
Je n'avais aucun doute sur lui et je sais qu'il peut être excellent dans tes tests professionnels. Il vient de briller : 30/30 ! Félicitations mon "chéri".


Anonyme le 25/03/2012
Paloma: Je viens de lire et de voir une vidéo qui concerne les PN,grâce à une amie qui m'a donné les liens... J'en reste des nues... Cela fait 7 ans que j'essaie de sortir d'une relation avec un garçon. Je l'ai rencontré à 16 ans, pendant que mon père était malade, et un mois après mon père est décédé... Je pense que comme j'ai lu j'étais "une proie" facile pour lui, mais bon nous étions jeunes, je ne sais pas si on né PN ou si on le devient.. Nous sommes restés ensemble pendant 14 mois et un jour j'ai décidé de le quitté car je souffrais plus de cette relation que le sens inverse, ce qui ne doit pas être comme ça dans une relation dite "normal", et depuis ce 11 septembre 2006 j'essaie de l'oublier de passer à autres choses mais rien n'y fait je m'accroche. Plus d'une fois il m'a fait passer pour la folle, disant à notre cercle d'amis que c'est moi qui me faisait des films... Je pense toujours l'aimer malgrè toute sa mauvaise foi, ses mensonges plus qu'énormes, le mal qu'il me fait, les insultes prononcées envers moi, et aussi ses vols... Car oui comme tous PN qui se respecte (enfin je pense) il manipule tout le monde, il passe pour quelqu'un d'agréable de premier abors, il parle avec tout le monde assez facilement mais une fois les personnes hors de porté, il les critiquent car à ses yeux personne n'est bien, mais pas grand monde ne se rend compte de qui il est parce que par devant il est si gentil... Il a volé de l'argent à sa famille, à profiter de l'handicap de son frère, et maintenant vi aux crochets de ses parents. Nous nous sommes remis une fois en "couple" mais au bout de 3 mois j'ai recassé parce que lui faisait des plans sur la comète: maison, bébé... mais sans pour autant pouvoir me dire qu'il m'aimait, j'ai donc pris la fuite... J'ai décidé de partir continuer mes études à l'étranger, à plus de 1000 km de chez moi pour pouvoir l'oublier, il m'a laissé sans nouvelles pendant 3 mois, parce que je lui avais avancé de l'argent et il ne pouvait pas me les rendre du coup pas de nouvelles, alors que moi j'étais dans un pays étrangé sans ressources pendant 2 mois, le temps que tous se mette en place... j'ai eu de ses nouvelles juste avant de rentrer pour noel, comme par hasard, m'a rendu l'argent m'a rendu des services en étant tout mielleux, du coup j'ai pardonné.... :( Je suis repartie en janvier et depuis j'ai de ses nouvelles régulièrement via internet, ou encore par télèphone, et dernièrement encore une fois remise en question de ma part parce qu'encore trop d'ambiguité entre nous, mais il n'assume pas une fois de plus sa part de responsabilité dans mon mal être... Je ne sais plus comment faire pour m'en sortir,ça fait longtemps que je suis consciente que notre relation est perverse mais malgré tout cela je m'accroche à lui, pourtant j'ai eu des occasions de l'oublier, mais rien n'y fait... ce qui est le pire dans tout cele c'est qu'effectivement nous sommes CONSCIENT que ce qui se passe n'est pas normal mais nous nous résolvons pas à couper les ponts avec lui, au fond de moi je me dis qu'une fois de plus c'est peut etre moi qui me fait des films et qu'il n'est pas forcément méchant mais que nous ne sommes simplement pas fait pour être ensemble, et je n'arrive pas à le laisser tomber parce que je le sais seul, mal au fond de lui, tellement triste et oui c'est à cause de ça de le voir mal que je ne peux pas,je suis entière et n'aime pas voir les gens soufffrir... petit à petit il est en train de perdre tout le monde, rien que notre cercle d'amis se réveille au fur et à mesure, et le pire pour moi est que je m'entend super bien avec sa famille, ses soeurs sont mes amies et sa mère me considére comme une de ses filles, je pense aussi que le lien est difficile à couper rien que pour ça... alors est-ce un PN ou simplement une personne mal dans sa peau qui a besoin de moi, malgrè tout le mal qu'il puisse me faire...


Line-Marie+ le 26/03/2012
Beaucoup de patrons et de chefs en général sont des pn. Les femmes cf les hommes!
Un pn peut aimer ses proches,faire du bon travail,avoir plein de compétences,des amis,une sensibilité envers des gens MAIS écraser d'autres personnes qu'il- elle - n'aime PAS.
Généralement deux sortes: des rivaux,qu'il faut ÉCRASER ,pour "la gagne" et...des gens sensibles,mal dans leurs basquettes qu'ils aiment piétiner car ils (les PN) les méprisent et,hélas ces gens sont souvent faibles,moins capable que le-la PN,si disant nuit à l'entreprise,le secteur,l'établissement ...et PN piétine parfois
Jusqu'à un suicide,avec,souvent,l'accord tacite des collègues...
http://Entraideapn.centerblog.net.centerblog.net


alx le 30/03/2012
Bonjour, étant passé par là avec mon ex je peux juste vous dire qu'on passe par un moment d'une profonde déprime à une certaine renaissance. J'étais assez sceptique lors du test. Après tout il est facile de trouver tous les défauts du monde à son ex copine. Mais il y a des choses troublantes que j'ai pu lire comme "Limite obliger la personne à déménager pour elle" ou "faire le vide dans les relations", "jalouser la famille proche" sur d'autres forums. Autant dire qu'aujourd'hui je le vis super bien, la plupart des gens abusés ont le coeur sur la main (comme moi) et passe par une très grande baisse d'estime de soit quand il faut fuir ce genre d'individus. J'ai été harcelé également. C'est donc un mauvais moment à passer, on reprend goût à la vie après et on se sent super libre !! Donc courage !!


Anonyme le 31/03/2012
je suis triste de decouvrir maintenant que mon mari est un pn;28/30;ns sommes maries et parents de 4 enfts;je ne pense pas au divorce;je veux surmonter cela;le destabiliser;est ce possible


Espérance le 02/04/2012
A Line Mari.
D'accord pour dire qu'un pn peut pousser au suicide avec l'assentiment des individus qu'il a mit sous son emprise par ces stratégies macabres de persuasion coercitive qui n'ont rien à envier à celles des plus perfides gourous.
La ou je veux porter quelques éclairages c'est qu'en aucune manière le pn n'a d'empathie pour ceux qu'ils considèrent comme plus forts que lui si il peut les abattre il n’hésitera pas, seulement leur assurance et affirmation de soi les protègent mais attention à la moindre faiblesse il se charge de les déstabiliser.
Le pn à un sens hors du commun pour détecter les failles ou il peut s’engouffrer pour créer le chaos intérieur.
Il y a les personnes qui se compromettent pour lui pour de multiples raisons qui ne voit pas chez lui le dessein macabre de destruction du psychisme de ceux qu'il décide de détruire et qui ne témoigneront jamais contre lui.Peut être par crainte ou par facilité.
Il y à ceux qui ont un ressenti négatif vis a vis de lui mais qui ne disent rien par individualisme ou pour ne pas faire de vagues.
Il y a ceux qui sont indifférents à ses manipulations morbides.
La ou je m’inscris en faux c'est que les victimes sont au contraire des personnes pleines de vie, consciencieuses, énergiques, vives et enjouées, intelligente dans le bon sens du terme etc, ces qualités l’intéressent il veut se les approprier et en déposséder l'autre, il veut nourrir son ego défaillant. Sinon ou est l’intérêt, les personnes faibles comme vous dites ils les méprise. C'est en premier lieu un prédateur un charognard qui veut un bon gibier bien dodu.
En revanche il profite souvent d'un état d’affaiblissement de sa proie pour une raison ou une autre pour lui porter le coup de grâce.
Pas de remords pas la moindre substance affective, son dessein est d’éliminer de phagocyter de ligoter de boire tel un vampire la vie qui est chez l'autre.
Il violera ses jardins secrets, il calomniera il diffamera il agressera peut importe seules ses pulsions destructrices sont recevables et comptent. Elles lui apportent le sentiment du devoir diabolique accompli.
Très rares sont les gens qui détectent ce genre de personnalité en milieu professionnel, il a tellement de capacités à construire le conflit puis a une audace glaçante de prétendre apporter des solutions, il agit de telle façon que personne ne peut objectiver ses magouilles macabres sauf peut être sur le long terme.
Sa séduction, son humour approximatif, son incorporation des autres le font passer pour quelqu'un de biens alors ses coups d’éclats passent pour des sautes d'humeur.
Quand on s’aperçoit que bien des gens sont parti comme des personnas non grata,des parias tète basse et moral démoli à cause de lui, on commence a recouper ses attitudes et enfin on entrevoit la mortifiante réalité. C'est rare qu'il soit démasqué, il a un tel pouvoir de domination que peu ont le courage de se confronter à lui.
Il ment, séduit, vampirise, puis lynche, en général il critique tout le monde en catimini l'air de rien, il divise pour que les gens ne recoupent pas ses desseins purement destructeurs.Il invente des choses sur vous puis colporte, n'a aucun sens du respect de l'autre. C'est la quintessence du mal, attention vous ne lirez jamais rien sur son visage sauf une froideur déstabilisante même quand il rit la joie ne transparaît pas sur son faciès il reste figé,c'est un indicateur irréfutable.
Il y en a qui envient son cynisme et son manque d'empathie parce que jamais dans l’émotion.
Son sentiment de supériorité et d'absence de limites le rend maltraitant envers ceux qui sont vulnérables .
Il y a beaucoup de choses à dire sur le pn pour sensibiliser à ce trouble de la personnalité mais ne faisons pas d'amalgames ca pourrait desservir notre cause et servir celle des pn.
Tout le monde n'est pas pn,.
La ligne directrice du pn est la destruction de la psyché de l'autre, il ne s’embrasse d'aucun scrupules, c'est sa construction jusqu’à sa mort. Il n'a d'empathie envers personne seul son ego compte. C'est ca la douloureuse réalité.
S'il peut montrer un semblant de sentiment superficiel in situ c'est envers les nantis ca ne l'empeche pas de les descendre par la suite.
Tout est noire, obscur , ses souffrances qu'il ne peut assumer ni ressentir il la projette sur les autres tout comme ses défauts qu'il ne peut entrevoir ou percevoir. Il fait des transferts sur les autres qui sont le miroir dans lequel il peut se mirer en toute impunité.
Le paradoxe c'est que que si vous en parlez pour mettre en garde vous êtes paranoïaque, parce que justement son but est de ne jamais être démasqué. Pour lui le summum de la jouissance qu'il savoure intérieurement en comptant ces victimes c'est de comprendre que son absence de limites lui apporte un pouvoir absolu.
"Tient celle la ou celui était très compétent pleins de ressources et d'empathie mais vlan je vais le faire douter de tout puis il faut qu'il parte car il ne vaudra plus rien et puis il sera tellement mal que par instinct de survie il partira, personne ne saura rien puisque personne ne peut rien contre moi. Je suis le plus fort, je suis Dieu je décide de tout et je ne m'encombre d’aucun remord".
Avouons que c'est terrifiant et pourtant ça existe je l'ai vécu et plutôt deux fois qu'une. Je peux dire que je connais presque par coeur leur compulsion machiavélique à vouloir détruire ce qui est sain et probe mais voila comment prévenir comment le dire on se heurte à des incompréhensions terribles. Faut il toujours fuir lâchement ou par instinct de survie et le laisser accomplir ses desseins contre nature? Si vous avez des propositions pour dénoncer ces individus inhumains je suis à l’écoute merci.
Mais attention ne faisons pas d'amalgame avec les personnalités colériques, ambitieuse, soupe au lait, carriériste etc ca ne pourra quatre un non sens à ce qu'on veut pointer du doigt la perversion relationnelle, la pathologie du lien, la perversité narcissique qui est un danger pour l'autre.
J'aime cette citation d’Einstein que je me fais un plaisir à rappeler a chaque fois: "Le monde est difficile à vivre pas pour le mal qui est fait mais pour ceux qui voient et se taisent".
Le mal est une entité qui existe, il ne faut pas être ni naïf ni angélique, quand on sait à qui on a affaire on prépare sa défense même si on perd on a combattu vaillamment.
Le pire avec le pn est qu'il avance masqué pour assouvir ses desseins maléfiques, on ne se doute de rien car il vous endoctrine il vous tue à petit feu il vous ampute de toute crédibilité, vous noie dans la culpabilité la confusion la perte de vos espérances de la confiance en la vie vous devenez la personne mal dans sa peau la personne dépressive la personne persécutée il aura alors gagné et aura fait de vous un fantôme, il vous aura tout aspiré tel un vampire assoiffé de nourriture narcissique pour regonfler son ego déliquescent. Quelle extrême jouissance pour lui digne du plus redoutable des despotes.


lynette le 03/04/2012
Le parasite en question peut aussi user d'autres methodes comme la culpabilisation à outrance.
Le PN qui m"a brisée chouinait sans arret dès que je ne me comportais pas conformément à ses attentes, m'accusant de le rendre malheureux, que tout ce que j'etais n'etait que ******* psychologique. Et ses attentes n'etaient jamais claires, toujours contradictoires, du coup j'avais l'impression de toujours tout faire de travers et au fur et à mesure je me suis sentie paralysée, incapable d'initiative.
Alors que je lui etais toute devouee je me faisais accuser des pires tromperies! Et pourtant c'est moi qui ai été trompée mais il osait me dire que c'etait de ma faute s'il m'avait trompée! Que je l'y avais forcé! Et il n'a jamais exprimé l'ombre d'un remord.
J'aurai du etre moins bete, ouvrir les yeux plus tot. Il y a tant de details a raconter! Comme le fait qu'il se plaignait de moi a ses amis et qu'un jour a un mariage ses amis me sont tombes dessus a coup d'accusations, me traitant de ****** pour oser rendre leur ami si malheureux. Et lui a debarqué dans le reglenent de compte et plutot que de calmer le jeu a declaré que c'est vrai, a cause de moi il etait malheureux mais qu'il m'aimait parce que j'etais magique (sic)
J'ai cru a un delire, j'en ai beaucoup pleuré.
Vivre avec ce genre de personne est un veritable enfer. D'ailleurs je ne garde aucun bon souvenir de notre histoire empreinte d'angoisses, de ses discours moralisateurs, de ses chouineries, de ses contradictions qui rendent fou, de ses accusations delirantes. Comment ai je pu rester aussi longtemps? Les 3 premiers etaient un reve eveillé... Une passerelle avant le cauchemar. Son comportement a change d"un coup pour un pretexte bidon.
Il me reprochait meme d'etre fatiguée! Alors que je travaille de nuit et qu'il ne me laissait jamais dormir (a coup de sms, de coups de fil, auxquels je devais repondre sinon je m'exposais encore a des accusations insensees!)
Je ne comprends pas comment j'ai pu m'accrocher autant a ce type et lui laisser toute latitude pour me detruire. Aujourd'hui ca fait 3 mois que je l'ai quitté dans un elan de survie. Et il me traque sans arret, m'a harcelee durant 2 mois en jouant les loques, il a meme piraté ma boite mail et me demandait des comptes sur mes achats ebay! (alors que c'etaient mes sous!)
Sa seule preoccupation est de savoir si je couche avec un autre mec et il me supplie de le tenir informé. J'habite une grande ville et où que j'y sois je retrouve un mot de lui sur mon pare brise. Ce type est un fou et j'espere qu'il me lachera un jour.
En ce moment il ne me harcele plus, il me suit encore mais de loin. Quand cela va-t-il s'arreté?
Je l'appelle la mite car à l'instar de ce parasite il fait des trous à l'âme et traumatise à jamais..

Dernierement il a deposé une lettre sur mon paillasson m'expliquant que je l'avais sciemment tenu dans un etat de ******* psychologique, que sa psy en etait formelle. Il m'a traitee de manipulatrice! (il a commencé a le faire quand il a vu dans mes historiques de recherche internet que je m'interessais a ce sujet, et pour cause!) .
Je l'ai vu deployé une energie destructrice incroyable a mon egard, et pire encore quand un jour d'applomb je lui ai repondu que je connaissais ses methodes par coeur et qu'il ne m'aurait plus. Je crois que ça l'a rendu fou... J'ai eu droit a des insultes , des tentatives de culpabilisation, d'accusations infondees et a tenté de me faire croire que j'etais folle mais que je l'ignorais. Il m'a meme suppliée d'entamer une therapie pour mon bien etre! Quand parallelement il etait capable d'affirmer de façon peremptoire que je ne pourrai jamais refaire ma vie avec qui que ce soit puisque j'avais un pb selon lui et que personne ne pouvait se projeter avec moi.

Meme si j'ai reussi, avec le soutien precieux de mes vrais amis proches (qu'il n'a jamais aimés), a ne pas perdre le cap pour m'en sortir, j'ai conscience de tout le mal qu'il m'a fait (mais comme il disait, je n'avais pas le droit de dire ça puisque lui a souffert horriblement de tout ce que j'etais n'est ce pas)
Ce qui m'a aidee aussi beaucoup c'est d'avoir conscience de mes failles tout comme de mes valeurs. Il y a qq annees j'ai suivi une analyse qui m'a fait comprendre que j'avais subit un pere PN par excellence! Ce qui ne m'a pas empechee de retomber sur un PN par la suite... Je pense comprendre quel mecanisme inconscient s'est mis en place pour que je retombe la dedans... Mon psy actuel m'y aide en tout cas.

C'est tres decousu tout ce que j'ecris... Je m'en excuse... Beaucoup d'emotions remontent a la surface...


Anonyme le 10/04/2012
merci pr tt ces commentaires mais je voudrais partager lexperience dune personne qui vit tjrs avec un pn et qui est tres heureux en menage car elle a reussit a la dompter(pn)
pr mes enfts,je ne veux pas me separer de lui
mes enfts ont 6ans,5ans et 2ans
cest maintenant que je decouvre quil est un vrai manipulateur
je ne fais rien de bien a ses yeux,il me cupabilise pr un rien,il me tiens responsable pr tt ce qui ne marche pas,aucune parole de reconfort,aucun encouragement de sa part qd jentreprd quelque chose,pire il dit davance que je ne vais pas le reussir,il en ait surpris qd je le reussit,ds notre couple,on fait tt selon lui ses envies qd je my oppose il ne se sent pas concerne,il veut decider de tt meme la decoration ou lemplacement des meubles de la maison et lorsque je mets ds mon coin il baisse la garde et redevient tt doux et qd il me revoit pleine de vie et entreprenante il revient a la charge;franchement,je ne veux pas abandonner,je veux lui montrer que g s8 forte et quil ne peut pas me detruire psychologiquement;g s8 une personne pleine de vie,qui a le contact facile,qui me fait facilement des amities et je ne me laissais pas faire facilement mais depuis quelques annees javoue que je ne me reconnais plus;jai besoins dorientations pr le destabiliser,je veux redevenir la personne dautrefois,vivre heureuse ds mon foyer;est ce impossible de vivre heureux avec un pn?nexiste il pas dastuces pr le destabiliser?


liberté le 11/04/2012
malheureusement y a pas trop de solutions à part les éviter ou s'il vous arrive de les croiser faites leur voir que vous etes heureux n'ayez pas peur de rigoler devant eux c'est eux qui ont peur du face à face, je parle en connaissance de cause la psychiatre d'une personne proche m'a proposé un rendez vous ave elle et le manipulateur et moi, le manipulateur a refusé. Ca m'a permis de me sentir plus forte que lui pour finir et j'ai repris confiance, en faite faut être plus intelligente que le manipulateur, ne jamais répondre a ses menaces car c'est peine perdue il vous retourne toujours la situation.Faut jouer à l'ignorance et lui faire voir qu'il vous atteind pas que vous etes heureux.


Espérance le 12/04/2012
A anonyme du 10.04
On ne peut pas vivre avec un pn et être très heureuse, c'est antinomique.
Soit vous êtes encore sous total contrôle et vous ne savez pas qu'il est pn.
Soit vous l'avez démasqué auquel cas vous vous questionnez sur les souffrances qu'il vous fait subir et ne pensez qu'à une chose fuir pour ne plus avoir à subir autant de sévices. La prise de conscience peut être fulgurante et affecte énormément notre psychisme.
La prise de conscience de la personnalité perverse narcissique peut avoir l'effet d'un cataclysme tant les dégâts sont destructeurs.
Ces dégâts peuvent avoir des conséquences terribles sur les victimes, on ne s'en sort jamais indemne aussi fort soit on.
La vie avec un pn est tellement insupportable qu'il devient impératif de le quitter sous peine de vous voir perdre votre âme et votre équilibre mental si vous n’êtes pas déjà dans un état dépressif dépossédée de vous même car malgré tout il continuera à vous détruire jusqu'à l'ultime souffle.
Il y a des techniques de contre manipulations qui nous permettent de tenir le coup pour des raisons propres à chacun et chacune mais en aucune manière on ne parlera de grand bonheur.
Dés qu'on met à jour la réalité des choses on ne peux plus parler d'amour car pn n'en connait pas le sens. Son but,son objectif dans la vie c'est de vous vampiriser la vie qui est en vous pour pouvoir exister lui meme.

L'avoir connu et c'est trop tard vous êtes changé à tout jamais.
On peut aussi parler de relation pathologique ou de masochisme, à vous d’étayer tout ça.
Il faut refaire le point.

A bientôt


Anton le 12/04/2012
Liberté, je trouve ton conseil extrêmement judicieux. Je l'ai mis en œuvre (sans le savoir), c'est très efficace. Le jour où j'ai clairement exprimé que je serai heureux du seul fait que je vivrai sans elle, cela a déclenché une véritable tornade. Autant chez elle que chez moi. Sa furie a d'abord été froide (le temps de voler et détourner tout ce qui était possible) puis ouvertement hystérique, mais sans coups cette fois-ci. De mon côté, j'ai vécu cette révélation dont Espérance parle si bien. En poursuivant le travail de prise de conscience, j'ai approfondi des situations qui, avec l'éclairage enfin établi, m'ont montré comment et combien j'étais aveugle sur mon histoire. Cela venait de mon enfance, certes, et c'est donc mon héritage, celui d'une famille criminelle et toxique. Depuis, il m'est possible de prendre le recul nécessaire pour me défaire de ces attachements insécures. L'acceptation autonome et raisonnée du passé permet ainsi de s'en sortir.

Il faut donc fuir le PN et non pas sa propre histoire. Le PN instrumentalise notre rapport à notre histoire pour nous faire tomber dans ses pièges infantilisants. Il veut nous empêcher de grandir car il est obsédé par son étape narcissique qu'il veut faire perdurer. L'adulte est pour lui un ennemi qu'il faut manipuler ou abuser. Obsédé par les déviances affectives, il les ordonne pour mieux se maîtriser et humilier sa cible.

En déclarant que la PN pouvait se considérer comme veuve, j'ai ainsi envoyé un message de fin de vie. La hyène n'avait donc plus rien à dévorer. Cet état de quiétude chez moi a été un choc car il marquait la fin de l'emprise, cette emprise enfin reconnue.
Après tant de pression la dépression est bien le moindre des symptômes d'une décompression autant surprenante que radicale. J'ai donc accepté cet état de dépression comme une libération qui venait remplacer plusieurs décennies de culpabilisations assénées depuis la prime enfance.
A ce niveau de dépression (d'un telle profondeur), je n'avais pas besoin d'ordonnances ou de consultations. M'occuper de mes enfants avec mon rôle de père enfin possible a été et reste le meilleur des traitements. Et après avoir fréquenté deux mères morbides, j'arrive très bien à exercer aussi le rôle de mère dans les limites de ma situation. Comme quoi, tout espoir est possible. Pour une fois où ma sensibilité peut servir à quelque chose d'utile, beau et nécessaire...


Anonyme le 12/04/2012
merci a vs
chaque jr,je decouvre la joie de partager ce que je vis et dacquerir de nouvelles experiences
ok,plus possible de parler damour avec mon pn de mari
maintenant que je lai demasque,je vais m armer de courage et continuer de vivre mon bonheur detre mere;je jouerai la carte de l ignorance,jen suis capable
je vais refaire le point de ma vie et me reorganiser
il ma rendu trop dependante de lui
je vais corriger tt cela;maintenant que je sais a qui jai a faire,je saurai comment me tenir
jai mal de savoir que lhomme que jai connu tt attentionne et amoureux de moi est en realite un pn mais je refuse de me laisser detruire par lui
merci a liberte et a esperance pr vos orientations


liberté le 13/04/2012
anton,anonyme : une fois qu'on a vraiment trouver la force je vous promets que le pn arrive plus à vous déstabiliser, moi il a fallu qu'un de mes proches soit vampirisé par un pn jusqu'au point de faire une TS c'est la où j'ai pu réagir et faire voir au pn que je n'étais plus seule pour agir donc plus forte car on a beau démontrer au gens ce qu'il se passe c'est nous qui nous faisons passer pour folle. Il faut laisser faire les choses c'est des fois pas facile, il faut plutôt penser à soi et à ses enfants surtout les protéger de ses individus.


Anonyme le 05/05/2012
merci ,grace à vous je vais essayer de guerir et de me reconstruire.


win35 le 11/06/2012
franchement merci...je voulais dire perso ... n oubliez jamais que les femme sont conserné par ce fléo.. trois de relation m on amener a des probleme tel que ... l hp en ho de la par de ma femme... pleinte pour arselement ..derier le dos alors que je ne l ais jamais taper ... insulté oui... de colere... jmen veux car j etais vraiment amoureux... revolté a pas me faire comprendre j ais craké...suis sucidaire et complétement pommé... les medecin pys tier? comme elle apellais sa... elle na fait que manipûler ces dernier avant une eventuel rencontre a trois... jamais j ais pu m exprimé et me fait tréter de psycotique ou de skisofren...meme mon psy ma dit que je ny comprenais rien... il dit d ailleur que tout les ecrie sur le net.. raconte que des connerie...en gros elle a bien miner le terrain... meme ma famille c estamis ect... un vrai gourou... et vous savez quoi? elle dit que c est moi le gourou.... elle ma amenez chez un chaman un numerologue un guerisseur... ect.... je n existe pas... elle n ecoute que les tier ..trouve les reponse chez d autre.. alors que c est elle qui expose sa version.. en gros j existe pas et par amour j ais rien vu... ectect....merci je ne connaissais pas le fond de ce probleme qui est considerez comme patologie alors qu au fond c est un trait de personnalité... et que sa ne ce soigne pas...


Anonyme le 22/07/2012
Emma:
Plusieurs traits du test correspond à mon ancien compagnon avec lequel j'ai vécu vingt-ans. Brillante, intelligente, généreuse et ouverte. Il a fini par me faire perdre confiance en moi en me déstabilisant. Le trait saillant de sa personalité est la séduction, les personnes qui le côtoient ont l'impression qu'il est comme un membre de la famille. Il devient très vite le confident, celui à qui on va se confier. Il adore jouer le rôle de conseiller. Le plus important pour lui, c'est son image. Et il prêt à tout pour la garder y compris de faire passer sa femme pour folle et hystérique. Il n'y a qu'une vérité et c'est la sienne, adorable, intelligent, attentif. Il est devenu au fil du temps le super papa. Et,comme mon regard changeait et que de plus en plus je n'étais plus capable de renvoyer une image positive. Il est devenu vital pour lui de me détruire. Surtout vers la fin, il racontait à mes amis que je n'étais pas celle qu'il pensait, que j'étais schizophrène et hystérique. Il se présentait comme une victime même auprès des institutrices. C'est lui qui devait tout faire le ménage, travailler et bien sûr cela avait des répercussions sur notre enfant. Il racontait que j'étais folle, que j'avais une liaison avec mon patron. M'humiliait quand j'allais travailler en me racontant que tous les hommes voulaient coucher avec moi. En me reprochant de délaisser notre enfant. Alors qu'il m'avait demandé de chercher un travail. Il est le mettre du double discours. Il peut dire qqch et puis dans d'autres cironstances, avec d'autres interlocuteurs, dire le contraire. Il n'y a qu'une vérité la sienne. Pour lui, il n'y a pas de frontière. Votre monde est le sien. Mon ex-compagnon parlait de tout à son enfant en dénigrant devant lui sa propre mère et en se présentant comme une victime. L'enfant devient son confident et son allié. Il le séduit, l'utilise pour nourrir sa faille narcissique.

Maintenant, je suis partie avec mon enfant. J'ai obtenu la garde de ma fille. Malgré qu'il a lancé une procédure devant le tribunal des mineurs contre moi et essayé de me faire passer pour dépressive, folle en m'accusant d'être une mère incompétente. Il est très fort pour retourner les choses et se faire passer pour la victime même et surtout auprès des professionnels. Sans le soutien d'une institution et de professionnels de violence conjugale de mon côté, je pense qu'il aurait sans doute réussi à avoir la garde de notre enfant. De plus, sans coups physiques, il est très difficile quand vous avez un homme qui se présente comme un "super papa", qui paie ses factures et qui a une belle position sociale de faire entendre sa voix.
Mais une fois que c'est fait, c'est tellement important pour notre reconstruction. Il est crucial dans cette étape d'avoir des professionnels qui peuvent témoigner que vous êtes une bonne mêre et qui apporte un soutien éducatif qui permet de consolider le lien avec votre enfant en vous donnant les outils nécessaires pour lui apporter la sécurité lui permettant de recouvrer un équilibre.
Le chemin est long, mais le sourire d'un enfant donne des ailes.
Et de se retrouver, de s'apprécier denouveau est le plus beau des cadeaux même s'il faut recommencer de zéro. Et qu'il y a de nombreux obstacles à surmonter. Personnellement, ce qui m'a bcp aidé est d'apprendre que j'avais un "filre",par ex. une immense peur en ouvrant le courrier de mon avocat ou rien qu'un appel. Le filtre est une manière de percevoir les choses à la lumière du harcèlement moral que l'on a vécu. Si l'on en prend conscience, cela nous aide bcp à avancer.


Cheyenne le 25/08/2012
Bonjour, j'aimerais laisser plusieurs petits messages à plusieurs d'entre vous....
à Persévérance: Si nous sommes ici c'est parce que nous vivons des choses semblable. Sache que tu n'es pas seule Persévérance et que nous croyons à ce que tu dis car nous le vivons chaque jour. Alors si nous pouvons te donner un bon conseil:Prépare en douce ton départ et sors toi de là. Il y va de ta santé mentale et peut être même de ta vie.... Bon courage

à Robert: Que faire? Rien Robert, nous ne pouvons rien faire pour eux. Ils sont persuadés d'avoir raison. Que leur méchanceté , leur attitude,sont justifiées. Ils pensent que leur victime mérite le mal qu'il lui font. Ils sont fiers, orgueilleux, ne se remettent jamais en question. Pour eux guère d'issue. Si vraiment un jour ton amie venait te demander pardon et te dire qu'elle regrette, la seule chose que tu pourrais faire pour l'aider serait de lui trouver un bon, même très très bon, psychiatre spécialisé ou connaissant bien la manipulation pervers...Mais souvent ils sont tellement doué qu'ils arrivent à manipuler même les psys...alors en attendant, deux solutions s'offre à toi: soit tu reste et te fais détruire, soit tu te sauve de la... Tu vas me trouver dur mais je te promet que c'est les seules solutions qu'ils te restent...Bon courage à toi.

à Anonyme: Déjà je veux vous remercier pour le courage dont vous faite preuve en tant que mère et pour le combat que vous êtes prête à mener pour sauver votre fille. Sachez une chose c'est que même si pour l'instant elle ne vous écoute pas, qu'elle ne vous croit pas, un jour elle ouvrira les yeux.Ce jour la elle se rendra compte de la situation et elle aura besoin de vous encore plus, pourl'aider à s'en sortir... Pourquoi pensez vous que ce n'est pas le rôle du grand frère? Personnellement je pense que ça fait partie du rôle du grand frère de protéger la petite soeur. De la reprendre lorsqu'elle fait des bêtises. Et de l'aider a trouver le bon chemin lorsqu'elle est perdue. Quand l'un des membres d'une famille est prise entre les mains d'un PM je pense qu'il est important que les autres membres autour se serrent les coudes pour l'aider à s'en sortir. L'emprise du PM sur sa victime est très forte, il est donc important de ne pas être seule à la soutenir pendant l'épreuve mais aussi lorsqu'elle s'en sortira. Ce sortir des mains d'un PM c'est comme se sortir de l'alcool ou la drogue il y a un temps de sevrage, ou la personne à besoin d'être entourée et protéger. Votre fille à besoin de votre aide mais aussi de celles de ceux qui seront prêts a vous aider, à l'aider... Bon courage Anonyme et merci

à Marie+Lou: Vous n'êtes pas seule. Vous avez de l'aide autour de vous, de la famille, des gens qui vous aiment, laissez vous bercer, cocconner, laissez les vous protéger, c'est ainsi, avec eux que vous arriverez à en sortir...Vous verrez vous allez y arriver. Ce sera long et difficile mais l'espérance est au bout du changement...bon courage de tout coeur a vous...


Laurence le 30/08/2012
malheureusement pour moi cest mon pere qui m a manipulé pendant des années et personne dans ma famille ne veut le reconnaitre je suis victime depuis 37 ans et j ai donc coupé les ponts cette année avec toute ma famille ce test m a bien fait comprendre beaucoup de choses


Cheyenne le 31/08/2012
Pour Laurence:
Je vous comprend bien et suis de tout coeur avec vous...
J'ai un peu plus de 40 ans, ma mère et certaines de mes soeurs m'ont manipulés et tenue sous leur joug, pendant très très longtemps. Bien sur aucune d'entre elles n'a voulu l'avoué. Et aucune de celles qui ont été témoins n'ont voulu le reconnaître. Il y a une vingtaine d'année lorsque j'ai voulu m'en sortir, elles m'ont absolument toutes tournée le dos. Racontant partout que j'étais la méchante que je leur faisais du mal, que je les abandonnais, que je les reniais. J'étais sous une telle culpabilité que je n'arrivais pas à les laisser complètement tomber. Je gardais donc un certains contact avec certaines d'entre elles, plutôt celles qui avaient été les témoins silencieuses et avec ma mère par loyauté familiale. Mais ces "liens" continuaient de me détruire, car à chacune de leur visites elles me parlaient des autres. Des absentes, de celles qui soi disant était si malheureuse car je les avais abandonné. Celles à qui il arrivait tout les malheurs du monde, soit disant à cause de mon abandon. Toutes ces histoires, toutes ces difficultés, avaient ruinés mon mariage, je me retrouvais divorcées. Il y a quelques années, environ 5 ans, je n'en pouvais vraiment plus et j'ai décidé de rompre totalement avec toutes. Lorsque je l'ai fait je me suis sentie soulagé. Je croyais en avoir fini de tout cela. Je croyais que dire stop suffisait. Dans la même période j'ai rencontré un homme. Un homme qui disait m'aimer, vouloir me protéger, prendre soin de moi. Un homme que j'ai aimé énormément, en qui j'avais confiance. J'ai accepté de l'épouser. Une fois mariée, j'ai découvert qu'il n'était pas du tout celui qu'il disait être, ou celui qu'il montrait en public. J'avais a faire à un manipuleur narcissique de première. Au test des 30 questions, il est positif à 100%. Il avait trouvé sa proie. Je lui avait raconté mon histoire je lui faisait confiance Alors que je lui faisait confiance et alors que je l'épousais pas amour, il m'épousait pour m'avoir a sa disposition... Aujourd'hui nous sommes séparé. Je sais que le combat sera long et épuisant, mais je sais que je vais y arriver. Par contre je n'ai pas fait la même erreur, seule on ne peut pas y arriver, seule on s'épuisent et se fait avoir autrement. Cette fois j'ai pris le taureau par les cornes et taper aux portes pour avoir de l'aide. Association spécialisée, avocat connaissant les problème, et aussi un bon psy pour me dégager totalement et ne plus rechuté. Cette fois c'est décidé je me donne les moyens de m'en sortir définitivement. Je sais que ce sera long mais je pense que cela en vaut la peine, une autre vie m'attend, et même si je ne sais pas de quoi elle sera faites, je sais qu'elle sera bien meilleure.
N'abandonner pas Laurence, vous pouvez vous en sortir. Il s'agit d'abord de franchir le pas, de le décider, et ensuite de vous faire aider. Vous le pouvez....
Bon courage


Anonyme le 08/11/2012
J'ai vécu 2 ans et demi avec un pervers narcissique . Il entre dans 28 des critères repris dans le test . Ayant des connaissances psy de par ma profession et ayant vu récemment une émission de Sophie Davant concernant ce sujet , après avoir analysé son comportement , sa manière d être et d agir , ses revirements etc , j'en arrive à dire : oui IL L'EST ! Je ne sais par quelle force ni quel hasard j'ai pu remettre mon armure sur mes épaules , alors qu'il avait fait sauter toutes mes barrières , et m en sortir sans trop de casse . Il faut dire que j'ai un caractère bien trempé . Il m a évincée , sans me le stipuler clairement , ni en face , car je n' entrais plus dans le moule et ne me laissais plus manipuler comme il le souhaitait . Il entretient plusieures relations , j'avais des doutes mais je ne voulais rien savoir , après tout , quel homme est fidèle ? Jusqu'au jour où je suis allée trouver une de ces conquête qui faisait le ménage chez lui et que je prenais pour la femme de ménage . Nous avons très longuement discuté , elle comprend très bien ce qu'il est mais en est tellement amoureuse qu'elle ne se résous pas à le quitter . Malgré tout ce que nous avons découvert ensemble , elle s'accroche mais en souffre , elle est au stade où moi j en étais il y a un an , j'espère pour elle qu'elle s'en sortira car c'est quelqu'un de bien et que j'apprécie . Le pire c'est qu'il y a 25 ans qu'elle le connaît et un an et demi qu'il a une relation avec elle. Son mode opératoire : il nous attrape à un moment où nous sommes vulnérables , nous comble de mots doux et de cadeaux (trop beau pour être vrai ) se plaignait de sa femme dont il a divorcé et j'en passe des plus belles mais pour régler ses problèmes d ordre privé , il fait l'autruche . Alice


Anonyme le 08/11/2012
Ha oui , depuis que nous avons rompu , je n'ai plus mal à l'estomac .

!!! Et malgré que je le vois car nous sommes supporter du même club de futsal où je l'ai rencontré il y a 4 ans , il n'a plus d'emprise sur moi . Mais il continue de me bombarder de SMS , parfois jusqu'à 200 par jour


nenette le 10/12/2012
il a 30 sur 30...
en couple depuis 11 ans a l’époque 2 magnifique enfants propriétaire de ma maison un compagnon presque parfait une vie bien ranger presque parfaite même... et la rencontre... petit à petit puis le faux pas... envolé de mon coeur pour lui en quelque jrs seulement... et après quelque jrs aussi seulement me voila déjà prisonnière... sans m'en rendre compte et tous s’écroule je fait alors n'importe quoi mens cache dissimule pffff la folie pas moyen de le quitter pas besoin de raconter comment ça se passe tous le monde ici connait les techniques... culpabilité, mensonge, menace, surveillance, vole de ma propre identité, en total dépendance de lui, une position ou sans lui je n'aurais pas su vivre... tous quoi la tombé en enfer total! a quelque pas de la mort en 10 mois... j'arrive enfin à aller consulté et la ça s’enchaîne... hospitalisation de 4 mois en neuropsychiatrie pour me protéger de lui et surtout de moi et de ma dépendance et le reste j'ai porter plainte sortie de l’hôpital me croyais guérir... libre... redevenue forte comme avant... et... moi même j'y suis retourné... pourquoi... plus fort que moi... je croyais qu'il pourrais changer... je croyais être plus forte que lui... j'ai cru aussi m’être menti ou trompé je sais pas et qu'il n’étais pas comme ça... je croyais... je sais pas trop quoi résultat... de juillet a décembre je me retrouve presque a la même position que l'année passée... a part que la je n'ai plus de maison... vendue car je me suis évidement séparer du père de mes enfants je galère pour payer mes factures car je suis mi tps et j'ai mes enfants avec moi a tps pleins a part un weekend sur deux... j'ai perdu pas mal de monde au tours de moi... et je suis de nouveau a essayé de le quitter mais il ne me laisse pas partir... mais... je sais que j'y arriverais je ne perd pas espoir... je vais retourné voir un psy car sans un suivis je ne pourrais pas y arriver... j'ai déjà failli mourir une fois a cause de lui car je n'avais plus de solution... pas d'issue... ça aurais été ma seul libération... mais je tiens bon le 14 mars 2012 je me suis sauvé la vie une première fois... et je suis tjs en cours de sauvetage... cs pas fini mais je gagnerais contre lui... et je sais que vos aussi vous pouvez le combat est dur épuisant et interminable mais courage... même si parfois je perd un peu que je ***** les bras... je relève la tête et je fonce je sais que se sera un éternel combat mais je le mènerais... et je gagnerai...


Alice le 15/12/2012
À toutes et à tous , prenez courage , le roseau plie mais ne se rompt pas !!
Même si vous courbez l'échine , trouvez en vous la force , elle est là quelque part , il faut juste mettre le doigt dessus . Pour moi c'a été la musique et l'autopersuasion , ce sont les seules choses qui ont pu l'ôter de mes pensées . Relevez la tête , dressez le poing et ne lui montrez plus qu'il vous atteint , ça lui fait bien trop plaisir .
Je suis avec vous , j'ai réussi à m'en détacher , j'ai eu mal mais rien d'insurmontable et maintenant c'est lui qui paie !! Je l'ai eu et lui fait mordre la poussière , ce qu'il tente ne m'atteint plus ! Et j'en viens prèsqu'à en jubiler !


S. le 20/12/2012
Je viens de regarder le test et suis attérée de me rendre compte que ma mère répond pratiquement à toutes les questions du test d'une manière positive. Je m'occupe d'elle car mes soeurs ne lui parlent pas, elles n'ont pas eux peur d'elle.Moi elle me rend malade, je ne sais plus quoi faire. Heureusement j'ai un mari qui parfois me fait réagir mais j'ai mauvaise conscience.Elle me culpabilise alors que je n'y suis pour rien.que puis je faire?


anonyme le 20/12/2012
Aujourd'hui 20/12/2012 ,sur la 2 ;toute une histoire ,qui parle de violences conjugale ,cette fois sur les hommes .


Anonyme le 21/12/2012
je l'ai épousé il y a 4 ans, les 6 premiers mois c'était parfait, puis ses enfants se sont mis a nous hair, pk ??? on sait pas il n'a pas chercher a resoudre ce probleme, il préfère les laisser dire que c'est moi qui les ait mis dehors. on ne les voit plus du tout, entre temps, il a tenter de me convaincre que les miens ne valaient rien , qu'ils étaient faineants et qu'ils ne voulaient que profiter de moi, il est profondément jaloux d'eux, il ne me parle que très peu, quelques mots par jour, ne sait que me faire des reproches par rapport a ma fille qui vit avec nous depuis que son contrat de travail a cesser. lorsque je suis fatiguée ou malade, il ne m'aporte aucun réconfort toujours muet et les sourcils fronces ; nous faisons chambre a part depuis 3ans et demi et il ne me touche pas , depuis notre mariage nous avons eu qu'une douzaine de rapports, je l'ai amene chez une sexologue, la il a fait son numéro, que c'était moi qui ne voulait pas, les larmes aux yeux etc... je ne sais pas si elle a été dupe ou pas, car je ne suis pas retournée la voir, trop cher, j'ai demandé le divorce, mais 15 jours avant la conciliation, j'ai annulé, car il a une grosse dette bancaire, et comme nous sommes proprietaires, mon notaire m'a prévenue que la banque s'il ne payait pas pouvait prendre la moitie de notre bien. j'ai eu peur j'ai tout annulé. il ne pense qu'a l'argent , nous n'avons aucun amis et personne ne vient nous voir, c'est un ancien policier et tout le monde dit qu'il est "si gentil", je passe pour la dernière des garces. je ne sais plus quoi faire, j'envisage de plus en plus le pire je n'ai pas d'issue car je n'ai pas d'argent pour louer un appart a mon nom.


Anonyme le 22/12/2012
D'après le livre de
" Le décodeur de la manipulation" de Yves-Alexandre Thalmann, nous somme tous plus ou moins victimes et à la fois coupable de manipulation psychologique.
Les pn sont tous des manipulateurs, mais les manipulateurs ne sont pas tous des pn.


Anton le 02/01/2013
Bonjour,

pour revoir l'émission de Toute une Histoire "Violences conjugales quand la victime est un homme" du 20/12/2012, voici le lien : www.youtube.com/watch?v=64ozyK6JXMM


lili le 17/06/2014
Bonjour j'aimerais de l'aide par rapport à ce test .... j'ai besoin de savoir si l'on doit répondre par rapport à ma relation moi et lui ou bien lui et les autres en général ? Car il est manipulateur avec moi mais j'ignore tout de sa relation avec les autres. Merci de bien vouloir m'éclairer.


Anton le 18/06/2014
Bonsoir Lili,

La démarche repose sur la relation que l'on partage avec l'autre. C'est donc la première proposition qui permettera d'y répondre.

On peut toujours, une fois le test accompli, faire une nouvelle itération en prenant la place d'une autre personne mais cela manquera d'objectivité et certains paramètres peuvent rester inconnus ou trop relatifs.

Il n'en demeure pas moins que vous restez le centre et l'objet du test, afin de vous positionner - le cas échéant - dans une démarche d'autonomisation, avec les mesures à mettre en oeuvre selon le résultat et les "découvertes" que vous serez amenée à affronter.

Je vous encourage à revenir vers nous pour nous présenter les résultats et les doutes éventuels.

Courage !


lili le 18/06/2014
Merci beaucoup de m'avoir éclairer sur ma question car cela m'aidera a savoir qui il est vraiment et essayer de faire quelque chose pour lui et moi


mamandésemparée le 19/06/2014
Si vraiment c'est un PN, une seule chose à faire "fuir"!


Ecrire un commentaire


DERNIERS ARTICLES :
impossible ?
...
personnes toxiques
...
je t'aime mais...
...
ça se comprend ...
ça se comprend ...   adresse de la vidéo sur Youtube = https://www.youtube.com/watch?v=9vMDNP1PUxo&feature=youtu.be   adresse de la vidéo sur Dailymotion = http://www
avez vous remarqué...
...
forum